Voyages: accord des 27 pour éviter d’imposer des tests aux vaccinés

Les Vingt-Sept ont convenu mardi de mieux coordonner les règles applicables aux déplacements au sein de l’UE et d’éviter d’imposer des restrictions aux détenteurs d’un certificat sanitaire européen, comme certains pays l’ont fait face à l’émergence d’Omicron. Pusieurs pays, dont l’Italie ou le Danemark exigent que les voyageurs, même vaccinés contre le Covid-19, présentent des tests négatifs pour entrer sur leur territoire. «Les voyageurs en possession d’un certificat Covid numérique de l’Union européenne (UE) en cours de validité ne devraient pas être soumis à des restrictions supplémentaires à la libre circulation», indique le Conseil de l’UE dans un communiqué. Lors d’une réunion à Bruxelles, les ministres des Affaires européennes ont adopté une nouvelle recommandation – un acte non contraignant juridiquement – pour se coordonner sur les mesures affectant la libre circulation. Ces mesures applicables aux voyageurs pour traverser les frontières intra-européennes doivent se fonder sur la situation individuelle des personnes et non plus sur leur région de provenance, sauf pour les zones où le virus circule à des niveaux très élevés.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 09:30

Les vaccins COVID du futur : ils étudient une combinaison de nanoparticules protéiques plus efficace contre le virus

Lire l'article

Aujourd'hui, 09:00

Lentement, les habitants de Shanghai sont encouragés à protester contre l'enfermement à cause du COVID-19

Lire l'article

Aujourd'hui, 08:00

Quelle est la relation entre la pollution de l'air et les risques de contracter un COVID-19 grave

Lire l'article

25.05.2022, 12:12

Pfizer s’engage à vendre à prix coûtant vaccins aux pays les plus pauvres

Lire l'article

25.05.2022, 10:21

Plus de masque obligatoire dans les hôpitaux et les EMS zurichois

Lire l'article

24.05.2022, 17:58

La dose de rappel pour voyager devrait être payante, selon l'OFSP

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus