United Airlines se prépare à licencier 593 employés non vaccinés

La compagnie United Airlines, qui a demandé début août à tous ses employés aux États-Unis de se faire vacciner contre le Covid-19, a annoncé mardi qu’elle se préparait à licencier 593 personnes n’ayant pas apporté de preuve de leur piqûre. Sur les quelque 67'000 salariés de l’entreprise, moins de 3%, soit environ 2000, ont demandé une exemption médicale ou religieuse. Parmi le reste des employés, plus de 99% ont choisi de se faire vacciner. Pour les 593 employés n’ayant pas apporté de preuve de vaccination, l’entreprise va lancer un processus de licenciement conformément à une procédure négociée avec les syndicats. «Ce fut une décision incroyablement difficile, mais assurer la sécurité de notre équipe a toujours été notre priorité», ont souligné les responsables dans le message.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

20.10.2021, 23:22

Les États-Unis autorisent l’injection d’un vaccin différent pour la dose de rappel

Lire l'article

20.10.2021, 22:18

Un cas de sous-variant du Delta identifié en Israël

Lire l'article

20.10.2021, 19:22

À New York, le vaccin anti-Covid deviendra obligatoire pour policiers et pompiers

Lire l'article

20.10.2021, 18:41

Le Maroc suspend ses vols avec l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume uni

Lire l'article

20.10.2021, 18:03

Geste d'apaisement ou réelle prise de risques de la part du Conseil fédéral?

Lire l'article

20.10.2021, 18:09

Fin de la conférence de presse

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus