Une commission des États demande un geste sur le coût des tests

La commission de la santé du Conseil des États se montre moins exigeante que celle du National en matière de prise en charge des tests rapides anti-Covid. Elle suggère au Conseil fédéral d’assurer la gratuité seulement jusqu’à fin novembre. La commission soeur du National recommande elle au gouvernement de maintenir les tests rapides antigéniques gratuits aussi longtemps que le certificat Covid est en vigueur. Elle est d’avis qu’on ne peut pas imposer une obligation vaccinale. La commission du Conseil des États estime elle qu’un maximum de personnes doit se faire vacciner pour que la Suisse sorte de la pandémie. Pour ce faire, il faut des efforts supplémentaires allant dans ce sens, ont indiqué mardi les services du Parlement. Les Cantons doivent en particulier mettre sur pied davantage d’offres faciles d’accès. Quant au coût des tests, elle émet par 7 voix contre 4 une simple suggestion au Conseil fédéral afin qu’il prenne en charge les coûts des tests rapides antigéniques jusqu’à fin novembre. Et comme l’autre commission, elle recommande au Conseil fédéral de faire en sorte que les Cantons délivrent un certificat Covid aux personnes prenant part à un dépistage en série dont le test PCR est négatif. Le Conseil fédéral prendra une décision vendredi. La semaine dernière, il a indiqué qu’il tenait à mettre un terme à la gratuité des tests à moyen terme.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

20.10.2021, 23:22

Les États-Unis autorisent l’injection d’un vaccin différent pour la dose de rappel

Lire l'article

20.10.2021, 22:18

Un cas de sous-variant du Delta identifié en Israël

Lire l'article

20.10.2021, 19:22

À New York, le vaccin anti-Covid deviendra obligatoire pour policiers et pompiers

Lire l'article

20.10.2021, 18:41

Le Maroc suspend ses vols avec l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume uni

Lire l'article

20.10.2021, 18:03

Geste d'apaisement ou réelle prise de risques de la part du Conseil fédéral?

Lire l'article

20.10.2021, 18:09

Fin de la conférence de presse

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus