Réactions suite aux annonces du Conseil fédéral

Le PLR, les Vert-libéraux, le Centre et le PS saluent la réduction de la quarantaine à cinq jours. L’UDC demande l’abandon des mesures «ordonnées par l’État» et les Verts accusent le Conseil fédéral d’incapacité. Sur Twitter, le PLR parle d’un soulagement de la société et de l’économie par la quarantaine raccourcie. Le parti demande toutefois aussi au gouvernement d’enfin présenter une stratégie de sortie de la crise sanitaire. Il ne veut pas d’une obligation stricte du télétravail et mise sur les vaccinations pour éviter une surcharge des hôpitaux. Le président du PVL Jürg Grossen s’est également exprimé de manière positive, mais il se montre plus réservé. La réduction de l’isolement ou de la quarantaine est compréhensible, mais la situation reste critique. La charge de travail dans les unités de soins intensifs reste difficile à prévoir. L’objectif premier reste d’éviter une surcharge du système de santé, écrit Le Centre. Compte tenu de la situation tendue avec un nombre de cas très élevé, il convient de rester vigilant afin de pouvoir réagir rapidement si nécessaire. Il est juste que le gouvernement n’ait pas décidé de renforcer les mesures pour l’instant. L’UDC demande elle la suppression immédiate de l’isolement et de la quarantaine: au vu de la situation, avec le variant Omicron qui est plus contagieux mais en général plus bénin et avec un nombre d’infections non-déclarées sans doute plus élevé, ces obligations n’ont plus de sens, écrit le parti. À gauche, les Verts critiquent vivement le Conseil fédéral. Le président du parti Balthasar Glättli accuse le gouvernement de se résigner à accepter des victimes sur la voie de la phase endémique. Pour le Zurichois, c’est une stratégie à haut risque concernant les décès, les maladies avec des conséquences à long terme et la surcharge des infrastructures et du personnel de santé. Le PS apporte un soutien de principe aux décisions concernant les règles d’isolement et de quarantaine, a déclaré à Keystone-ATS le porte-parole du parti Nicolas Haesler. Le parti salue également la consultation sur la prolongation des mesures jusqu’à fin mars. Dans cette situation de pandémie, le PS est favorable à une politique fondée sur des données scientifiques. Il est bon que le Conseil fédéral continue à disposer de la marge de manœuvre nécessaire pour réagir aux nouveaux développements.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

06.12.2023, 20:00

Le ministre de la Santé a assuré que l'EPS a fait des affaires avec les USI pendant la pandémie : « Ils étaient payés par lit ouvert en soins intensifs »

Le ministre de la Santé, Guillermo Alfonso Jaramillo , a une fois de plus suscité la polémique avec ses récentes déclarations, attaquant cette fois...

Lire l'article

06.12.2023, 16:00

Boris Johnson s'est excusé auprès des victimes du covid et a reçu une réponse sévère : "Les morts n'entendent pas vos excuses"

L'ancien Premier ministre britannique Boris Johnson s'est excusé ce mercredi pour "la douleur et les pertes" causées par le Covid-19 , lors d'une enquête...

Lire l'article

06.12.2023, 08:00

Pourquoi les maladies transmises par les chauves-souris seraient parmi les plus mortelles pour l'homme

Même si la science savait déjà avec certitude que des maladies peuvent parfois se transmettre d'une espèce à une autre, même à l'homme , la COVID...

Lire l'article

06.12.2023, 06:00

Élèves paraguayens en dessous de la moyenne de l'OCDE en mathématiques, lecture et sciences

Asunción, 5 décembre (EFE). - Les élèves du Paraguay ont obtenu des résultats en mathématiques, lecture et sciences inférieurs à la moyenne des...

Lire l'article

05.12.2023, 18:00

Voici comment la Colombie s'est comportée aux tests Pise 2022 : ses performances ont chuté depuis la dernière mesure

Après un an de retard dû à la pandémie de covid-19, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats...

Lire l'article

05.12.2023, 06:00

Alerte infections respiratoires : les hospitalisations liées au COVID augmentent aux États-Unis

(Healthday News) - Bien que les cas de grippe et de COVID soient désormais en augmentation, les infections à RSV pourraient bientôt atteindre un pic...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus