Portugal: maintien du port du masque obligatoire dans les transports

Le Portugal a décidé de maintenir le port du masque obligatoire dans les transports publics, au moins jusqu’à la fin du mois d’août. Le but est de protéger les populations les plus vulnérables du Covid-19, a annoncé jeudi la porte-parole du gouvernement. Le port du masque dans les transports publics, la «mesure la plus significative encore en vigueur», doit «être maintenue principalement pour protéger les populations les plus vulnérables», a déclaré Mariana Vieira da Silva, ministre de la présidence, lors d’une conférence de presse à l’issue du conseil des ministres. Bien que «la situation soit actuellement sous contrôle», avec une forte baisse de la mortalité liée au Covid-19, le gouvernement a décidé de «suivre l’avis des experts», a-t-elle expliqué. Le Portugal, parmi les champions du monde de la vaccination contre le Covid-19, avait connu en mai dernier une augmentation marquée des nouveaux cas, provoquée par le sous-variant d’Omicron BA.5. La vague avait commencé à refluer mi-juin. «On sait qu’à l’approche de l’automne et de l’hiver, il est possible que la situation de la pandémie s’aggrave et qu’il faille recourir à des mesures supplémentaires», a toutefois prévenu la ministre. «Il faudra suivre la situation de près», a-t-elle ajouté.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 16:15

Jill Biden, première dame des États-Unis, a un coronavirus

Lire l'article

Aujourd'hui, 15:42

La Suisse enregistre 14 décès en une semaine

Lire l'article

Aujourd'hui, 15:15

COVID : comment fonctionne le nouveau vaccin bivalent contre Omicron autorisé au Royaume-Uni

Lire l'article

Aujourd'hui, 00:15

Le PDG de Pfizer a annoncé qu'il avait le COVID-19

Lire l'article

15.08.2022, 21:15

COVID : les vaccins à ARNm sont sans danger pendant la grossesse, selon une étude publiée dans The Lancet

Lire l'article

15.08.2022, 16:23

Vaccins COVID adaptés à Ómicron : le Royaume-Uni a autorisé l'utilisation des doses repensées

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus