Il n'y a pas eu de rebond des cas de Covid-19 en raison des fêtes de fin d'année

Les cas de COVID-19 au Pérou sont en baisse.

Malgré le fait qu'au mois de décembre on pensait que les fêtes de fin d'année seraient les plus propices à la propagation et à la contagion du virus COVID-19 , ce n'était qu'un mythe, puisque selon les données du ministère de Santé, il n'y a pas eu de reprise significative des cas de coronavirus au Pérou.

Les données, révélées par le Centre national d'épidémiologie, de prévention et de contrôle des maladies (CDC), de la Minsa , garantissent que les cas confirmés, les hospitalisations, les décès et les admissions aux soins intensifs sont en baisse.

Percy Mayta Tristán , chercheur à l' Universidad Científica del Sur , a déclaré à La República que "s'il n'y a pas de rebond l'autre semaine, avec les fêtes de fin d'année, on pourrait déjà dire que la cinquième vague arrive plus ou moins à sa fin. ».

De plus, le spécialiste a souligné qu'il n'y a pas eu de rebond des infections car la cinquième vague a commencé plus tôt et aussi parce qu'il y a un plus grand nombre de personnes immunisées en raison d'un plus grand nombre de personnes vaccinées avec la dose de rappel et des infections antérieures au COVID-19.

« En cette année 2022, il y a eu trois vagues ensemble, par conséquent, le temps d'immunité qui existait, lié aux infections précédentes, a été plus élevé dans cette cinquième vague que les années précédentes. Comme il y a trois vagues très proches, le temps d'immunité entre vague et vague nous a permis au plus grand nombre de personnes d'avoir un plus grand volume d'anticorps, compte tenu de la quatrième vague et du dernier rappel du vaccin", a-t-il déclaré aux médias en mention.

Vaccination au Pérou. contre le COVID-19. (Andin)

Cependant, le spécialiste a précisé qu'il est nécessaire d'immuniser les personnes âgées, car c'est cette tranche d'âge qui a connu le plus d'incidences d'infections, mais surtout de décès. Et même dans ce secteur de la population, beaucoup d'entre eux n'avaient ni vaccins ni renforts.

Nouveaux points de vaccination contre le COVID-19

Le ministère de la Santé (Minsa) a mis en place de nouveaux points de vaccination contre le covid-19, ainsi que des centres d'élimination de la même infection.

"Nous devons continuer à protéger la population, ce sont des opportunités que nous ne pouvons pas manquer, si les enfants sont en vacances, profitons de ce moment pour qu'à la rentrée scolaire ils soient vaccinés", a déclaré María Elena Martínez, directrice des Vaccinations du Ministère de la Santé , pour l'agence Andina.

Nouveaux points de vaccination contre le COVID-19 et autres soins.
infobae

"Nous regardons à la télévision et sur les réseaux sociaux comment les hôpitaux en Chine sont saturés en raison de l'augmentation des infections, nous avons des vaccins gratuits, sûrs et efficaces et nous sommes l'un des pays de la région qui a le meilleur programme de vaccination, il a été prouvé dans tous les sens, que le vaccin est la meilleure arme de protection », a-t-il ajouté.

La Minsa a rappelé à la population que les établissements du premier niveau de soins, tels que les postes, les centres de santé et les polycliniques, procéderont à la vaccination à leurs horaires habituels.

infobae
infobae

« Si plus de 7 ou 9 mois se sont écoulés depuis que j'ai appliqué la troisième dose, la population doit comprendre que la protection du vaccin diminue avec le temps. C'est pourquoi il est important d'appliquer la quatrième dose pour que notre système immunitaire retrouve cette protection", a-t-il déclaré.

CONTINUER À LIRE

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

23.05.2024, 10:00

Les cas de grippe et de bronchiolite augmentent : quels virus circulent en Argentine

Selon le dernier bulletin épidémiologique du Ministère National de la Santé , non seulement le coronavirus SARS-CoV-2 mais aussi la circulation du...

Lire l'article

19.05.2024, 08:00

Le froid est arrivé : quelles sont les 8 maladies respiratoires les plus courantes et comment prendre soin de soi

De plus en plus de cas d'infections à métapneumovirus et au virus parainfluenza (qui peuvent provoquer des bronchiolites, des bronchites et certains...

Lire l'article

16.05.2024, 12:00

Quatre ans après, le Covid-19 est toujours pire que la grippe, selon une étude américaine

Le Covid-19 est resté plus meurtrier que la grippe l’hiver dernier, malgré l’espoir que le virus pandémique finirait par se mélanger à d’autres...

Lire l'article

15.05.2024, 12:00

Les personnes concernées par le vaccin AstraZeneca demandent une reconnaissance après que l’entreprise a reconnu ses effets indésirables : « Ce n’est pas juste qu’ils nous laissent de côté »

A partir de ce moment, les médecins lui recommandent de prendre un anticoagulant sous forme de pilule (Eliquis) et, trois ans plus tard, il continue de...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus