Origines du Covid: la Chine dénonce «l’arrogance» de l’OMS

La Chine a rejeté jeudi la proposition de l’OMS de poursuivre l’enquête sur l’origine de la pandémie dans le pays asiatique, où les premiers malades au monde du Covid ont été identifiés fin 2019. Le chef de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a demandé la semaine dernière un audit des laboratoires dans les régions où les premiers cas de coronavirus ont été identifiés -- une référence à la ville chinoise de Wuhan, un temps à l’épicentre de l’épidémie. Jeudi, le vice-ministre chinois de la Santé, Zeng Yixin, s’est dit «extrêmement surpris» par cette proposition. C’est un «manque de respect pour le bon sens et une arrogance envers la science», a estimé Zeng Yixin en conférence de presse. La Chine a révélé le 31 décembre 2019 à l’OMS l’existence d’un foyer de cas de pneumonie à Wuhan. Mais Pékin a toujours farouchement combattu la théorie selon laquelle le Covid-19 aurait pu s’échapper d’un de ses laboratoires, en particulier de ceux de l’Institut de virologie de Wuhan.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 16:52

Espagne: le couvre-feu en Catalogne est prolongé

Lire l'article

Aujourd'hui, 16:58

Confinement partiel à La Réunion à partir de ce week-end

Lire l'article

Aujourd'hui, 16:06

En Suisse, le coronavirus a infecté 391 personnes entièrement vaccinées

Lire l'article

Aujourd'hui, 15:29

La Suisse enregistre deux décès en 24 heures

Lire l'article

Aujourd'hui, 13:25

France: situation «inquiétante» dans le Grand Est, notamment chez les jeunes

Lire l'article

Aujourd'hui, 12:12

4 milliards de doses de vaccins administrées dans le monde

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus