L'OFSP recommande la vaccination de rappel aux 12-15 ans

La recommandation concernant la vaccination de rappel avec un vaccin à ARNm a été étendue aux jeunes de 12 à 15 ans. Elle est désormais recommandée à tous après quatre mois. En outre, une seconde dose de vaccin Janssen est désormais possible, indique vendredi l'OFSP dans un communiqué. Dans la situation épidémiologique actuelle, une vaccination de rappel avec le vaccin à ARNm de Pfizer est recommandée aux jeunes âgés de 12 à 15 ans. Le but est d’augmenter leur protection contre une infection bénigne et contre d’autres répercussions négatives (quarantaine, isolement) et de réduire le risque de transmission à des contacts étroits (personnes vivant sous le même toit), en particulier à des personnes qui présentent une immunodéficience sévère et qui sont moins bien protégées malgré la vaccination, est-il expliqué dans le communiqué. Ces recommandations visent à renforcer la protection individuelle contre une infection et les formes graves de la maladie et à freiner la transmission et la propagation du virus dans la situation épidémiologique actuelle. Jusqu’ici, en Suisse, plus de trois millions de personnes ont reçu un rappel avec un vaccin à ARNm.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 09:30

Les vaccins COVID du futur : ils étudient une combinaison de nanoparticules protéiques plus efficace contre le virus

Lire l'article

Aujourd'hui, 09:00

Lentement, les habitants de Shanghai sont encouragés à protester contre l'enfermement à cause du COVID-19

Lire l'article

Aujourd'hui, 08:00

Quelle est la relation entre la pollution de l'air et les risques de contracter un COVID-19 grave

Lire l'article

25.05.2022, 12:12

Pfizer s’engage à vendre à prix coûtant vaccins aux pays les plus pauvres

Lire l'article

25.05.2022, 10:21

Plus de masque obligatoire dans les hôpitaux et les EMS zurichois

Lire l'article

24.05.2022, 17:58

La dose de rappel pour voyager devrait être payante, selon l'OFSP

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus