Nouveau pic de maladies respiratoires à Bogota : ce sont les mesures prises par le ministère de la Santé

Le secrétaire à la Santé de Bogota, Gersón Bermont, a annoncé de nouvelles mesures pour empêcher l'augmentation du pic de maladies respiratoires dans le district - crédit Ministère de la Santé

Face à la récente augmentation des infections respiratoires aiguës (IRA) à Bogotá, le ministère de la Santé a décidé d'adopter une série de nouvelles mesures préventives.

Ces décisions font suite à une étude épidémiologique sur un cas de l'École des cadets José María Córdova, qui a abouti à l'exposition de plus de 200 personnes à la maladie et à la mort malheureuse d'un jeune homme.

Vous pouvez désormais nous suivre sur la chaîne WhatsApp .

Dans ce contexte, le Ministère de la Santé, dirigé par Gerson Bermont, a intensifié la surveillance et la prévention contre ce problème de santé publique.

La circulaire 008, publiée le mardi 20 février 2024, mentionne que les niveaux de grippe se trouvent à un stade intermédiaire mais ascendant.

En prenant comme référence les données de l'Institut National de la Santé, on précise qu'au cours de la première semaine de janvier 2024, 130 513 cas d'IRA ont été traités à Bogota. Ce nombre représente une augmentation de 31,8% par rapport à la même période de l'année précédente, 2023.

Les habitants de la capitale disposent de nouvelles mesures de prévention face à l'augmentation des cas de maladies respiratoires - crédit Colprensa.

Plus précisément, 90 % de ces cas ont été pris en charge dans des cliniques externes et des services d'urgence, tandis que 3,5 % ont nécessité une hospitalisation et seulement 0,5 % ont été traités dans des unités de soins intensifs (USI).

L’augmentation alarmante du nombre de soins liés aux IRA a conduit les autorités sanitaires à renforcer les actions de prévention et de contrôle pour atténuer un éventuel pic d’infections. Ces initiatives comprennent l'approfondissement des campagnes d'information et de sensibilisation sur les mesures d'hygiène de base, le renforcement des protocoles existants dans les centres de santé et la promotion de la vaccination .

Cet effort coordonné entre différentes entités de santé vise non seulement à contenir la propagation de la grippe et d’autres IRA, mais, fondamentalement, à protéger la population la plus vulnérable. L'analyse détaillée de la situation par le Ministère de la Santé, reflétée dans la circulaire 008 et dans les rapports de l'Institut National de la Santé, souligne l'importance d'une réponse rapide et efficace aux menaces pour la santé publique.

En réponse à l'inquiétude croissante concernant les virus respiratoires, notamment les grippes AH1N1 et AH3N2, en plus du virus respiratoire syncytial, les autorités sanitaires ont mis en œuvre une série de mesures destinées tant aux sociétés d'administration des régimes de prestations qu'aux entités responsables des régimes d'exception spéciaux et des Institutions fournissant des services de santé (IPS).

Ces initiatives visent à renforcer la surveillance, la prévention, la gestion et le contrôle des maladies, en se concentrant particulièrement sur les enfants et les personnes de plus de 60 ans , en garantissant la couverture vaccinale et l'approvisionnement en oxygène à domicile.

Pour l'IPS, les lignes directrices incluent l'élargissement de la surveillance des virus d'exposition, la garantie du respect des protocoles sanitaires, l'intensification des soins complets pour les enfants de moins de 5 ans, la promotion de l'éducation et de la communication sanitaires et la garantie à la fois d'une classification précise des patients et de la disponibilité des fournitures médicales. et les entrées.

Ces mesures arrivent à un moment crucial, alors que le pays est confronté à une forte circulation de virus respiratoires qui menacent particulièrement les groupes les plus vulnérables de la population.

Depuis le début de l'année jusqu'en février, 6 098 nouveaux cas de covid-19 ont été enregistrés, répartis dans 404 communes, ce qui représente une incidence de 13 cas pour 100 000 habitants . En outre, la circulation des variantes Ómicron et JN.1 du SRAS-CoV-2 a été confirmée, la dernière détectée fin décembre de cette année. Ces chiffres soulignent l’importance des mesures prises pour atténuer la propagation et l’impact de ces virus sur la communauté.

6 098 nouveaux cas de covid-19 ont été enregistrés, répartis dans 404 communes, ce qui représente une incidence de 13 cas pour 100 000 habitants - Crédit Colprensa

La réponse des autorités et entités sanitaires est essentielle pour prévenir des épidémies majeures et protéger la population. La mise en œuvre effective de ces lignes directrices représente une avancée dans la lutte contre les virus respiratoires qui, année après année, mettent à l’épreuve les systèmes de santé du monde entier.

Entre-temps, la société devrait continuer à réagir positivement à ces mesures, dans l’espoir que la coopération et le respect des directives sanitaires minimiseront les effets néfastes de ces virus sur la santé publique.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 08:00

L'un des fugitifs dans l'affaire de l'attentat à la bombe contre l'AMIA est mort du COVID pendant la pandémie

C'est l'un des fugitifs que la justice argentine avait ciblé pour interrogatoire. Son inculpation est intervenue 28 ans après l'attaque, sur la base...

Lire l'article

Aujourd'hui, 06:00

En Bolivie, des femmes demandent la légalisation de l’avortement sécurisé pour éviter les décès maternels

La Paz, 21 avril (EFE).- On estime qu'au moins 185 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour en Bolivie, une situation qui met en danger la vie...

Lire l'article

21.04.2024, 16:00

Un homme a généré des dizaines de mutations du virus COVID

Pire encore, plusieurs des mutations concernaient la protéine de pointe du COVID, indiquant que le virus avait tenté d’évoluer autour des vaccins...

Lire l'article

19.04.2024, 10:00

Un bombardier stratégique Tu-22M3 s'écrase dans le sud de la Russie

Moscou, 19 avril (EFE).- Un bombardier stratégique Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes s'est écrasé dans la région de Stavropol (sud) alors qu'il...

Lire l'article

19.04.2024, 08:00

L'ancien policier accusé du meurtre de Giovanni López parce qu'il ne portait pas de masque facial à Jalisco était lié au procès

Dans un communiqué, le ministère public local a indiqué que les preuves présentées devant l'autorité judiciaire étaient suffisantes pour qu'Héctor...

Lire l'article

18.04.2024, 20:00

Il a fallu 2 ans à 100 scientifiques pour changer le nom des virus aéroportés en raison d'erreurs covid

Les virus aéroportés seront rebaptisés « agents pathogènes aéroportés », selon une nouvelle terminologie qui, espère l’ Organisation mondiale...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus