L’Indonésie supprime les restrictions anti-Covid pour sa population

L’Indonésie a supprimé vendredi toutes les restrictions anti-Covid restantes pour sa population, la situation s’étant nettement améliorée ces derniers mois, mais maintient pour l’instant les exigences pour les voyageurs arrivant de certains pays étrangers. Le pays était devenu l’été dernier l’épicentre de l’épidémie en Asie après l’arrivée du virus Delta, puis d’Omicron, qui avaient submergé les services de santé. «Il n’y a plus de restrictions de mouvement ou de rassemblement», a déclaré vendredi le président Joko Widodo lors d’une conférence de presse, ajoutant que les principaux indicateurs de l’épidémie étaient maintenant «en-dessous» des niveaux recommandés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Il a toutefois appelé ses concitoyens à rester vigilants, et notamment à continuer à porter le masque en intérieur et dans les foules, même si ce ne sera plus obligatoire. Les infections ont très nettement diminué depuis le pic de cet été dû au variant Omicron. On compte maintenant moins de 1.000 nouveaux cas par jour, selon les statistiques officielles. Environ 98,5% de la population est maintenant immunisée contre le virus, a déclaré le président, citant une étude gouvernementale. «Notre immunité est bonne. Nous n’avons donc plus besoins de tests PCR aux aéroports», a-t-il ajouté. Le gouvernement compte pour l’instant maintenir le programme d’aide sociale mis en place pendant l’épidémie. En revanche, des restrictions restent en place pour les étrangers arrivant de certains pays, ont indiqué les autorités sans plus de précisions. «Si la situation s’améliore encore, nous n’excluons pas d’annuler certaines autres restrictions, y compris celles concernant les voyageurs étrangers», a déclaré à l’AFP le chef de l’agence chargée de gérer les conséquences du Covid, M. Suharyanto (un seul nom, comme souvent en Indonésie). Depuis le début de l’épidémie, plus de 160'000 personnes sont mortes du Covid en Indonésie. Et près de 175 millions d’Indonésiens (sur une population de 270 millions) ont été vaccinés, donc près de 70 millions ont reçu une troisième dose, selon le ministère de la Santé.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 16:00

Combien gagne Ábalos à son poste : près de 7 000 euros par mois

Le « cas Koldo » a mis sous les projecteurs José Luis Ábalos , actuel député et ancien ministre des Travaux publics, après que Koldo García , l'un...

Lire l'article

Aujourd'hui, 06:00

La chronologie des contrats 'cas Koldo' : 53 millions d'auto-stop tandis que des milliers de personnes sont mortes du covid en Espagne

La société Soluciones de Gestión y Apoyo SL , sur laquelle pivote le complot, était au nom de l'homme d'affaires basque Íñigo Rotaeche, bien qu'elle...

Lire l'article

23.02.2024, 08:00

Est-ce que Vadhir chante ? Le fils d'Eugenio Derbez est arrêté après avoir annulé un concert à Querétaro en raison d'une infection au COVID-19

Vadhir Derbez a déclenché la polémique sur les réseaux sociaux après avoir annulé un concert prévu vendredi 23 février prochain à Querétaro ,...

Lire l'article

23.02.2024, 06:00

L’infection au COVID peut persister pendant au moins 60 jours chez une personne touchée sur 200, selon Oxford

Il y avait des problèmes sous-jacents importants : les infections persistantes à coronavirus peuvent agir comme des réservoirs viraux qui pourraient...

Lire l'article

22.02.2024, 08:00

Nouveau pic de maladies respiratoires à Bogota : ce sont les mesures prises par le ministère de la Santé

Face à la récente augmentation des infections respiratoires aiguës (IRA) à Bogotá, le ministère de la Santé a décidé d'adopter une série de nouvelles...

Lire l'article

22.02.2024, 08:00

L'ancien gouverneur de San Andrés Everth Hawkins a été disqualifié pendant 13 ans pour avoir payé des services gratuits

Le Bureau du Procureur général a disqualifié l'ancien gouverneur de San Andrés, Providencia et Santa Catalina Everth Julio Hawkins pour préjudice...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus