Les vaccins COVID pendant la grossesse offrent aux nouveau-nés une protection pendant au moins trois mois

La relation entre le COVID, les vaccins et les femmes enceintes a connu ses étapes pendant la pandémie. De nombreux spécialistes ont alerté dès le début de la crise sanitaire sur l'immunité que les femmes enceintes pourraient transmettre à leurs enfants lorsqu'elles sont vaccinées contre le coronavirus. Ceci est essentiel car l'infection par le SRAS-CoV-2 pendant la petite enfance peut également entraîner une maladie grave . Maintenant, un nouvel essai publié dans la revue Clinical Infectious Diseases a examinéla transmission d'anticorps des mères immunisées à leurs bébés, à la suite de la vaccination prénatale. Les chercheurs aux différents stades d'évolution de la pandémie ont mis en garde contre les risques particuliers des femmes enceintes. Par exemple, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis ont documenté plus de 190 000 cas d'infection par le SRAS-CoV-2 chez les femmes enceintes depuis janvier 2020, avec plus de 250 décès liés à la propagation de la maladie. En plus de son rôle important dans la réduction des maladies maternelles,la vaccination prénatale contre le COVID-19 peut fournir une immunité néonatale dans les phases précoces et sensibles de la vie. Cependant,Par rapport aux enfants plus âgés, l'infection par le SRAS-CoV-2 dans la petite enfance peut entraîner une COVID-19 grave. La récente étude publiée par des spécialistes de l'unité de virologie clinique du département de microbiologie clinique et des maladies infectieuses du centre médical universitaire Hadassah-Hebrew à Jérusalem , en Israël , a montré quela vaccination prénatale contre le COVID-19 entraîne un transfert transplacentaire efficace des anticorps anti-SRAS-CoV-2 générés par la mère. "Comprendre le rôle de ces anticorps acquis passivement dans le maintien de l'immunité du nouveau-né et le développement d'interventions préventives nécessite de déterminer leur persistance", a déclaré l'un des principaux auteurs de l'article, le Dr Dana G. Wolf. Les chercheurs ont cherché à évaluer les performances des anticorps neutralisants contre le SRAS-CoV-2 chez les nourrissons après la vaccination COVID-19 des mères à différents stades de la grossesse et au début de la gestation et du post-partum. L'équipe a examiné la durée de vie des anticorps anti-SRAS-CoV-2 d'origine maternelle chez les nourrissons et leur corrélation avec le moment de la vaccination prénatale.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 16:15

Jill Biden, première dame des États-Unis, a un coronavirus

Lire l'article

Aujourd'hui, 15:42

La Suisse enregistre 14 décès en une semaine

Lire l'article

Aujourd'hui, 15:15

COVID : comment fonctionne le nouveau vaccin bivalent contre Omicron autorisé au Royaume-Uni

Lire l'article

Aujourd'hui, 00:15

Le PDG de Pfizer a annoncé qu'il avait le COVID-19

Lire l'article

15.08.2022, 21:15

COVID : les vaccins à ARNm sont sans danger pendant la grossesse, selon une étude publiée dans The Lancet

Lire l'article

15.08.2022, 16:23

Vaccins COVID adaptés à Ómicron : le Royaume-Uni a autorisé l'utilisation des doses repensées

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus