Les entreprises de santé rejettent l'intervention du gouvernement colombien à Sanitas et craignent un effondrement

infobae

Bogotá, 3 avril (EFE).- Le syndicat des entreprises de services de santé de Colombie a rejeté mercredi l'intervention ordonnée par le gouvernement dans l'entité prestataire de santé (EPS) Sanitas, du groupe espagnol Keralty, car il considère que cette mesure, par contre de résoudre les problèmes du secteur, peut conduire à l'effondrement.

C'est ce qu'a déclaré l'Association colombienne des entreprises de médecine globale (Acemi) dans un communiqué dans lequel elle a souligné que l'intervention ordonnée hier par la Surintendance de la Santé, alléguant une prétendue insolvabilité de Sanitas, pourrait être contre-productive car « elle touche plus de 5, "7 millions de membres, dont beaucoup à coût élevé, dans 560 municipalités du pays."

Selon Acemi, "le gouvernement intervient à cette occasion à Sanitas", de la même manière qu'il l'a fait il y a quelques mois à Famisanar, "sans que cela réponde ou apporte une solution aux problèmes du secteur et menace d'effondrement dans l'attention du des millions d'utilisateurs".

« L'EPS Sanitas a contribué au cours des 30 dernières années et depuis sa création à la construction et au renforcement du système de santé colombien, c'est pourquoi elle a été reconnue année après année pour les meilleurs niveaux de soins à ses utilisateurs, comme en témoignent plusieurs enquêtes et évaluation des services EPS", a ajouté Acemi.

L'intervention du gouvernement dans Sanitas, initialement pour un an, a été sévèrement critiquée par les experts du secteur qui considèrent que même si l'entreprise a des dettes de plus de deux milliards de pesos (environ 524 millions de dollars aujourd'hui), en partie à cause des retards dans les paiements du gouvernement, elle est une entreprise solide.

"Les mesures d'intervention sur les bons agents n'améliorent pas la santé des personnes. Les agents de santé et leurs familles, ainsi que les utilisateurs concernés, assument l'incertitude et le risque de ces processus qui n'ont pas d'antécédents réussis dans l'amélioration de la santé, des indications et des performances en général", le syndicat ajoutée.

Depuis 1991, date de création du système de santé actuel en Colombie, plus d'une centaine d'EPS ont été intervenues par les différents gouvernements et toutes ont fini par être liquidées, ce qui fait craindre pour l'avenir de Sanitas.

Actuellement, parmi lesquelles Sanitas, cinq entreprises sont intervenues par le gouvernement : Asmet Salud, Emsanar, Famisanar et Savia Salud, qui comptent ensemble 13,6 millions de membres.

"L'impact (de l'intervention) sur les prestataires et prestataires (de services) aggrave la crise et détériore rapidement les niveaux de soins pour la population affiliée", a insisté l'Acemi.

L'intervention à Sanitas intervient à un moment où la réforme controversée de la santé présentée par le gouvernement est sur le point de sombrer au Sénat car, selon les experts, elle n'est pas viable d'un point de vue financier et opérationnel et conduira à la faillite du système. . .

"La mesure intervient au milieu du débat politique sur la réforme de la santé et son éventuel effondrement et malgré les demandes répétées et multiples adressées au gouvernement national d'adopter les actions nécessaires pour éviter la crise dans le secteur", ajoute le communiqué de l'Acemi.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

22.04.2024, 08:00

L'un des fugitifs dans l'affaire de l'attentat à la bombe contre l'AMIA est mort du COVID pendant la pandémie

C'est l'un des fugitifs que la justice argentine avait ciblé pour interrogatoire. Son inculpation est intervenue 28 ans après l'attaque, sur la base...

Lire l'article

22.04.2024, 06:00

En Bolivie, des femmes demandent la légalisation de l’avortement sécurisé pour éviter les décès maternels

La Paz, 21 avril (EFE).- On estime qu'au moins 185 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour en Bolivie, une situation qui met en danger la vie...

Lire l'article

21.04.2024, 16:00

Un homme a généré des dizaines de mutations du virus COVID

Pire encore, plusieurs des mutations concernaient la protéine de pointe du COVID, indiquant que le virus avait tenté d’évoluer autour des vaccins...

Lire l'article

19.04.2024, 10:00

Un bombardier stratégique Tu-22M3 s'écrase dans le sud de la Russie

Moscou, 19 avril (EFE).- Un bombardier stratégique Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes s'est écrasé dans la région de Stavropol (sud) alors qu'il...

Lire l'article

19.04.2024, 08:00

L'ancien policier accusé du meurtre de Giovanni López parce qu'il ne portait pas de masque facial à Jalisco était lié au procès

Dans un communiqué, le ministère public local a indiqué que les preuves présentées devant l'autorité judiciaire étaient suffisantes pour qu'Héctor...

Lire l'article

18.04.2024, 20:00

Il a fallu 2 ans à 100 scientifiques pour changer le nom des virus aéroportés en raison d'erreurs covid

Les virus aéroportés seront rebaptisés « agents pathogènes aéroportés », selon une nouvelle terminologie qui, espère l’ Organisation mondiale...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus