Les corps de huit migrants d'origine chinoise retrouvés sur une plage du sud du Mexique

infobae

Mexico, 30 mars (EFE).- Le Bureau du Procureur général de l'État d'Oaxaca (FGEO), dans le sud du Mexique, a signalé samedi la découverte des corps de huit migrants d'origine chinoise sur une plage de la communauté de San Francisco del Mer.

Dans un communiqué, le parquet d'Oaxaca a établi qu'il s'agissait de sept femmes et d'un homme, tous originaires de Chine.

Vendredi, le FGEO a signalé la découverte des corps et indiqué avoir localisé un survivant, mais n'a pas fourni plus de détails.

Ce samedi, selon précisément la déclaration du survivant, un Chinois, on a appris que tout le monde voyageait à bord d'un bateau guidé par un homme originaire du Mexique.

Il a expliqué que le bateau a quitté la ville de Tapachula, dans l'État du Chiapas, frontalier du Guatemala, jeudi 28 mars dernier.

Il a rapporté qu'au cours du voyage, le bateau a chaviré le 29 mars, laissant tout l'équipage à la dérive dans la mer, où huit personnes sont mortes et un seul des migrants a survécu.

Les corps sans vie des victimes ont émergé dans la zone appelée Playa Vicente, appartenant à San Francisco del Mar, qui est une plage en pleine mer, sur l'isthme de Tehuantepec.

Les autorités ont indiqué que les victimes n'ont pas encore été officiellement identifiées, c'est pourquoi le parquet d'Oaxaca travaille avec différentes agences fédérales, en plus de travailler avec l'ambassade de Chine au Mexique.

Depuis octobre 2018, et malgré le renforcement de la surveillance à la frontière sud du Mexique, des milliers de migrants en provenance d'Amérique centrale et du Sud, des Caraïbes et de pays d'Afrique et d'Asie entrent sur le territoire mexicain dans le but de rejoindre les États-Unis.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

22.04.2024, 08:00

L'un des fugitifs dans l'affaire de l'attentat à la bombe contre l'AMIA est mort du COVID pendant la pandémie

C'est l'un des fugitifs que la justice argentine avait ciblé pour interrogatoire. Son inculpation est intervenue 28 ans après l'attaque, sur la base...

Lire l'article

22.04.2024, 06:00

En Bolivie, des femmes demandent la légalisation de l’avortement sécurisé pour éviter les décès maternels

La Paz, 21 avril (EFE).- On estime qu'au moins 185 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour en Bolivie, une situation qui met en danger la vie...

Lire l'article

21.04.2024, 16:00

Un homme a généré des dizaines de mutations du virus COVID

Pire encore, plusieurs des mutations concernaient la protéine de pointe du COVID, indiquant que le virus avait tenté d’évoluer autour des vaccins...

Lire l'article

19.04.2024, 10:00

Un bombardier stratégique Tu-22M3 s'écrase dans le sud de la Russie

Moscou, 19 avril (EFE).- Un bombardier stratégique Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes s'est écrasé dans la région de Stavropol (sud) alors qu'il...

Lire l'article

19.04.2024, 08:00

L'ancien policier accusé du meurtre de Giovanni López parce qu'il ne portait pas de masque facial à Jalisco était lié au procès

Dans un communiqué, le ministère public local a indiqué que les preuves présentées devant l'autorité judiciaire étaient suffisantes pour qu'Héctor...

Lire l'article

18.04.2024, 20:00

Il a fallu 2 ans à 100 scientifiques pour changer le nom des virus aéroportés en raison d'erreurs covid

Les virus aéroportés seront rebaptisés « agents pathogènes aéroportés », selon une nouvelle terminologie qui, espère l’ Organisation mondiale...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus