Kirghizstan: un ministre arrêté pour corruption liée aux vaccins anti-Covid

Le ministre de la Santé du Kirghizstan, qui s’était illustré en promouvant une décoction à base de plante toxique pour combattre le Covid, a été arrêté pour des soupçons de corruption liés à une commande de vaccins contre le coronavirus. Le ministre Alimkadyr Beïchenaliïev «se trouve dans une prison du Comité de la sécurité nationale dans l’attente de son procès», a déclaré vendredi à l’AFP un porte-parole du Parquet de ce pays d’Asie centrale. Jeudi, les autorités avaient annoncé que M. Beïchenaliïev était soupçonné d’être impliqué dans la commande d’un surplus de deux millions de doses de vaccin contre le Covid par rapport aux besoins du pays et dont les bénéfices ont été «transférés sur des comptes à l’étranger». Selon le Parquet, le préjudice pour les finances publiques s’élève à quelque 1,5 milliard de soms (environ 17,5 millions d’euros). Une vidéo publiée jeudi par les autorités montrait des membres des services de sécurité pénétrant dans les locaux du ministère de la Santé, puis menottant M. Beïchenaliïev dans son bureau. Quelques heures à peine avant son arrestation, le ministre était apparu en public jeudi matin au côté du président Sadyr Japarov. M. Beïchenaliïev a fait parler de lui l’an dernier en préconisant la racine d’une plante, l’aconit, connue pour être très toxique pour l’homme, en tant que supposé remède miracle contre le Covid-19, en pleine vague de contaminations. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait critiqué la promotion faite par les autorités de cette racine. M. Beïchenaliïev est perçu comme un allié du président Japarov et son arrestation risque d’alimenter des rumeurs de lutte d’influence au sommet de l’Etat. Le ministre de la Santé était sous pression depuis plusieurs semaines. Le mois dernier, ses adjoints l’ont appelé à démissionner en l’accusant de harceler des employés du ministère, y compris sexuellement. M. Beïchenaliïev a nié en bloc ces incriminations et accusé les services de sécurité de chercher à le faire tomber.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

23.06.2024, 12:00

Le risque d’une pandémie de grippe aviaire augmente-t-il ? : ce que dit la science

Il y a quelques jours, l’ Organisation panaméricaine de la santé a appelé les gouvernements des Amériques à se préparer. Il a exhorté à « mettre...

Lire l'article

21.06.2024, 12:00

Alerte à Bogotá en raison du taux d'occupation des unités de soins intensifs en raison du pic respiratoire : se faire vacciner peut aider

Si vous faites partie de ceux qui préfèrent marcher sans masque dans des espaces fermés, comme dans les bus des transports publics, il ne serait pas...

Lire l'article

20.06.2024, 15:00

La Cour Suprême porte plainte contre Ayuso pour les 7.291 décès dans les résidences pendant la pandémie

« Nous ne disposons pas, et la plainte ne fournit pas non plus, de données précises permettant de conclure dans quelle mesure les critères d'orientation...

Lire l'article

04.06.2024, 09:00

Martín Vizcarra : Faute d'« indications », le parquet ouvre une enquête sur l'achat de tests Covid-19

Le procureur intérimaire de la Nation, Juan Carlos Villena , a confirmé lundi que l'enquête contre l'ancien président Martín Vizcarra pour des irrégularités...

Lire l'article

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus