Kelly Portalatino a précisé que le Pérou ne traverse pas une cinquième vague de Covid-19 : "c'est une projection"

infobae

Mercredi dernier, le chef du ministère de la Santé (Minsa), Kelly Portalatino, a exclu que le Pérou traverse une cinquième vague d' infections au Covid-19 ; cependant, il mentionne qu'il s'agit d'une projection approximative.

Lors d'une conférence de presse avec les médias nationaux, la ministre a précisé qu'elle n'avait pas annoncé que nous étions dans la cinquième vague d'infections. Il a précisé que ce scénario est toujours prévu pour la deuxième semaine de décembre.

PHOTO DE FICHIER. Les gens marchent dans une rue bondée alors que de nouveaux cas de coronavirus (COVID-19), entraînés par la variante Omicron, augmentent, à Lima, au Pérou, le 12 janvier 2022. Photo prise le 12 janvier 2022. REUTERS/Angela Ponce

"Dans les première et deuxième vagues, il y a eu une très grande létalité. Laissez nos adultes plus âgés continuer avec la troisième dose, continuer avec la quatrième dose. Jusqu'à présent, nous avons 43% vaccinés avec la quatrième dose chez les personnes âgées, c'est très peu », a-t-il ajouté.

Les infections à Covid-19 triplent au Pérou

Au cours de la semaine dernière, le Centre national d'épidémiologie, de prévention et de contrôle des maladies (CDC Pérou) de la Minsa ont rapporté que les régions d'Arequipa, Loreto, Cusco et la métropole de Lima affichent une augmentation des cas de COVID-19 pendant au moins trois semaines consécutives.

Par ailleurs, selon le dernier bilan de la Salle de situation du ministère de la Santé, il y a eu 1 647 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures, le mardi 15 novembre. Le chiffre est trois fois supérieur à celui présenté vendredi 11 novembre, avec 541 personnes confirmées atteintes de la maladie.

Recommandations pour éviter le Covid-19

Compte tenu du scénario possible d'une cinquième vague d'infections qui se manifesterait en décembre de cette année, il est nécessaire de prendre en compte les recommandations de la Minsa pour éviter de nous infecter et de mettre notre vie et celle de nos proches en danger. Parmi les recommandations figurent :

- Maintenez une distance de sécurité avec les autres personnes (au moins 1 mètre).

- L'utilisation du masque surtout en intérieur ou lorsqu'il n'est pas possible de maintenir la distanciation physique.

- Chercher à ce que les espaces dans lesquels nous nous trouvons soient ouverts et aient une bonne ventilation au lieu d'espaces fermés. Pensez à ouvrir une fenêtre au cas où vous vous trouveriez dans un endroit fermé.

- Lavez-vous fréquemment les mains. Utilisez de l'eau et du savon ou un désinfectant pour les mains à base d'alcool.

- Rendez-vous dans les centres de vaccination établis par le Minsa pour recevoir vos doses contre la maladie.

- Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez-vous le nez et la bouche avec un coude fléchi ou un mouchoir.

CONTINUE DE LIRE

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

23.05.2024, 10:00

Les cas de grippe et de bronchiolite augmentent : quels virus circulent en Argentine

Selon le dernier bulletin épidémiologique du Ministère National de la Santé , non seulement le coronavirus SARS-CoV-2 mais aussi la circulation du...

Lire l'article

19.05.2024, 08:00

Le froid est arrivé : quelles sont les 8 maladies respiratoires les plus courantes et comment prendre soin de soi

De plus en plus de cas d'infections à métapneumovirus et au virus parainfluenza (qui peuvent provoquer des bronchiolites, des bronchites et certains...

Lire l'article

16.05.2024, 12:00

Quatre ans après, le Covid-19 est toujours pire que la grippe, selon une étude américaine

Le Covid-19 est resté plus meurtrier que la grippe l’hiver dernier, malgré l’espoir que le virus pandémique finirait par se mélanger à d’autres...

Lire l'article

15.05.2024, 12:00

Les personnes concernées par le vaccin AstraZeneca demandent une reconnaissance après que l’entreprise a reconnu ses effets indésirables : « Ce n’est pas juste qu’ils nous laissent de côté »

A partir de ce moment, les médecins lui recommandent de prendre un anticoagulant sous forme de pilule (Eliquis) et, trois ans plus tard, il continue de...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus