Jair Bolsonaro a de nouveau nié sa participation à la falsification des certificats de vaccination contre le COVID-19

Jair Bolsonaro (REUTERS/Adriano Machado)

L'ancien président brésilien Jair Bolsonaro a témoigné ce mardi pendant plusieurs heures devant la police fédérale à Brasilia, où il a de nouveau nié sa participation à la prétendue falsification de certificats de vaccination contre le COVID-19 enquêtée par les autorités.

Bolsonaro, dont le domicile a été perquisitionné début mai dans cette affaire, est arrivé à la préfecture de police vers 13h40 heure locale (16h40 GMT) dans une voiture aux vitres teintées et est reparti de la même manière environ quatre heures plus tard. sans en parler à la presse, a confirmé un photographe de l'AFP .

Dans sa déclaration devant les agents, qui a duré « environ trois heures », Bolsonaro a de nouveau nié sa participation au stratagème présumé visant à falsifier des certificats de vaccination contre le COVID-19 en son nom, sa fille de 12 ans et ses collaborateurs, a-t-il rapporté. sur Twitter l'ancien secrétaire à la Communication et actuel conseiller de Bolsonaro, Fabio Wajngarten .

« Il a répété qu'il n'avait jamais été vacciné, qu'il n'était au courant d'aucune initiative visant à éventuelle falsification, insertion ou falsification de sa carte de vaccination et de celle de sa fille », a ajouté Wajngarten.

Policiers lors du raid sur la maison de Bolsonaro (REUTERS/Adriano Machado)

Les autorités enquêtent sur une prétendue « association de malfaiteurs » soupçonnée d'avoir « inséré de fausses données de vaccination anticovid au profit du président de l'époque » et de ses proches, selon des documents officiels.

L'objectif était « d' échapper aux restrictions sanitaires imposées par le Brésil et les États-Unis », où Bolsonaro s'est rendu avec une délégation de membres de sa famille et de conseillers deux jours avant la fin de son mandat, et où il est resté trois mois.

Selon les investigations, l'ancien président, qui avait émis des doutes sur les vaccins au plus fort de la pandémie - qui a fait plus de 700.000 morts au Brésil - a été inscrit dans les registres du système de vaccination comme s'il avait pris deux doses, en août et dernier octobre

Après la perquisition de son domicile, l'ex-président de droite (2019-2022) de 68 ans a nié les accusations et accusé les autorités de tenter de « fabriquer un dossier » contre lui.

Voitures de la police fédérale brésilienne devant la maison de l'ancien président Jair Bolsonaro lors d'une opération de recherche à Brasilia, au Brésil. 3 mai 2023 (REUTERS / Ueslei Marcelino)

"Je n'ai pas été vacciné, point final, je n'ai jamais nié cela", a-t-il déclaré aux journalistes.

Mauro Cid , ancien aide de camp de Bolsonaro et considéré comme son bras droit pendant la présidence, a été arrêté pour l'affaire , soupçonné d'avoir « initié » la pratique d'actes illégaux, qui auraient également eu la collaboration de subordonnés, un médecin, un avocat et d'autres soldats.

Jusqu'au 11 mai, les États-Unis exigeaient une preuve de vaccination contre le coronavirus pour les voyageurs aériens internationaux, mais cette exigence ne s'appliquait pas aux fonctionnaires des gouvernements étrangers.

« Lors de mes voyages aux États-Unis, le certificat de vaccination n'a jamais été exigé », a expliqué Bolsonaro.

On ne sait pas comment les autorités américaines ont géré le séjour du dirigeant brésilien après la fin de son mandat le 1er janvier.

Un porte-parole du département d'État américain a récemment déclaré aux journalistes que les dossiers de visa individuels sont confidentiels.

(Avec des informations de l'AFP)

Continuer à lire:

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

23.05.2024, 10:00

Les cas de grippe et de bronchiolite augmentent : quels virus circulent en Argentine

Selon le dernier bulletin épidémiologique du Ministère National de la Santé , non seulement le coronavirus SARS-CoV-2 mais aussi la circulation du...

Lire l'article

19.05.2024, 08:00

Le froid est arrivé : quelles sont les 8 maladies respiratoires les plus courantes et comment prendre soin de soi

De plus en plus de cas d'infections à métapneumovirus et au virus parainfluenza (qui peuvent provoquer des bronchiolites, des bronchites et certains...

Lire l'article

16.05.2024, 12:00

Quatre ans après, le Covid-19 est toujours pire que la grippe, selon une étude américaine

Le Covid-19 est resté plus meurtrier que la grippe l’hiver dernier, malgré l’espoir que le virus pandémique finirait par se mélanger à d’autres...

Lire l'article

15.05.2024, 12:00

Les personnes concernées par le vaccin AstraZeneca demandent une reconnaissance après que l’entreprise a reconnu ses effets indésirables : « Ce n’est pas juste qu’ils nous laissent de côté »

A partir de ce moment, les médecins lui recommandent de prendre un anticoagulant sous forme de pilule (Eliquis) et, trois ans plus tard, il continue de...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus