Ils promeuvent l'expulsion du républicain Santos du Congrès américain après une enquête éthique

infobae

Washington, 17 novembre (EFE).- Le président de la Commission d'éthique de la Chambre des représentants des États-Unis, Michael Guest, a présenté vendredi une résolution visant à expulser du Congrès son collègue George Santos après qu'une enquête a révélé que le législateur pour lequel il avait empoché de l'argent affaires personnelles.

Il s'agit de l'effort le plus sérieux visant à exclure du Congrès Santos, qui est également accusé de 23 crimes et qui a survécu à un vote similaire à la Chambre haute au début du mois.

Guest a déclaré que les résultats de l'enquête éthique interne du Congrès publiés jeudi sont "plus que suffisants pour justifier une sanction" et que "la sanction la plus appropriée est l'expulsion".

La Chambre des représentants est en vacances jusqu'au 28 novembre pour la fête de Thanksgiving, donc la motion d'expulsion devra attendre au moins jusqu'à cette date.

De son côté, Santos, qui représente un district de New York, a convoqué une conférence de presse le 30 novembre sur les marches du Congrès au cours de laquelle il pourrait annoncer sa démission.

Le rapport éthique de 56 pages détaille les stratagèmes financiers avec lesquels Santos a transféré l'argent de sa campagne vers ses comptes personnels.

Par l'intermédiaire d'une société écran, le législateur a transféré au moins 200 000 dollars en 2022, argent avec lequel il a effectué, entre autres, des paiements dans des magasins de luxe comme Hermès, ainsi que la plateforme de contenus pour adultes OnlyFans et des factures de repas.

En dehors du Congrès, Santos est accusé devant un tribunal de New York de fraude, blanchiment d'argent, vol de fonds publics, faux témoignage, complot contre les États-Unis ou falsification de documents, entre autres, accusations pour lesquelles il a plaidé non coupable.

Avant que ses crimes présumés ne soient connus, le républicain avait déjà acquis une notoriété publique, célèbre pour le réseau de mensonges qu'il a concocté pour être élu aux élections de mi-mandat de novembre 2022.

Seuls cinq membres du Congrès ont été expulsés dans l'histoire de la Chambre des représentants des États-Unis, trois d'entre eux pendant la guerre civile pour avoir soutenu le camp rebelle. Les deux autres, reconnus coupables de délits de corruption, en 1980 et 2002.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 08:00

L'un des fugitifs dans l'affaire de l'attentat à la bombe contre l'AMIA est mort du COVID pendant la pandémie

C'est l'un des fugitifs que la justice argentine avait ciblé pour interrogatoire. Son inculpation est intervenue 28 ans après l'attaque, sur la base...

Lire l'article

Aujourd'hui, 06:00

En Bolivie, des femmes demandent la légalisation de l’avortement sécurisé pour éviter les décès maternels

La Paz, 21 avril (EFE).- On estime qu'au moins 185 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour en Bolivie, une situation qui met en danger la vie...

Lire l'article

21.04.2024, 16:00

Un homme a généré des dizaines de mutations du virus COVID

Pire encore, plusieurs des mutations concernaient la protéine de pointe du COVID, indiquant que le virus avait tenté d’évoluer autour des vaccins...

Lire l'article

19.04.2024, 10:00

Un bombardier stratégique Tu-22M3 s'écrase dans le sud de la Russie

Moscou, 19 avril (EFE).- Un bombardier stratégique Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes s'est écrasé dans la région de Stavropol (sud) alors qu'il...

Lire l'article

19.04.2024, 08:00

L'ancien policier accusé du meurtre de Giovanni López parce qu'il ne portait pas de masque facial à Jalisco était lié au procès

Dans un communiqué, le ministère public local a indiqué que les preuves présentées devant l'autorité judiciaire étaient suffisantes pour qu'Héctor...

Lire l'article

18.04.2024, 20:00

Il a fallu 2 ans à 100 scientifiques pour changer le nom des virus aéroportés en raison d'erreurs covid

Les virus aéroportés seront rebaptisés « agents pathogènes aéroportés », selon une nouvelle terminologie qui, espère l’ Organisation mondiale...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus