Hong Kong envisage d’assouplir les mesures face à la lassitude des habitants

La cheffe de l’exécutif de Hong Kong a annoncé jeudi envisager d’assouplir certaines des mesures de restriction en vigueur pour lutter contre une flambée sans précédent de cas de Covid mais sans donner de feuille de route. Le gouvernement de Carrie Lam a été critiqué de toutes parts pour sa gestion de la crise et une communication peu claire depuis que le territoire est frappé par une cinquième vague de coronavirus liée au variant Omicron. En moins de trois mois, Hong Kong a enregistré près d’un million de cas et 4600 décès, dont une grande partie parmi les personnes âgées non vaccinées. Selon des chercheurs, la moitié des 7,4 millions d’habitants auraient déjà été infectés. Cette explosion des cas s’est produite alors même que ce centre financier international a mis en place, dès le début de la pandémie, des restrictions aux frontières et des mesures de distanciation sociale parmi les plus strictes de la planète, à l’exception de la Chine continentale. Depuis l’apparition d’Omicron en janvier, les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits dans les lieux publics, les bars et restaurants doivent fermer à 18h et les écoles ont repris l’enseignement à distance. Contre toute attente, Carrie Lam a déclaré jeudi lors d’une conférence de presse que «le moment est venu» de revoir les restrictions. «Non pas parce que le nombre de cas a diminué... mais j’ai le sentiment très fort que les gens en ont marre», a déclaré la dirigeante. «Certaines de nos institutions financières perdent patience face à cette sorte de statut isolé (que connait) Hong Kong», a-t-elle ajouté. Interrogée sur sa feuille de route pour sortir de la crise, elle a refusé d’en dire plus et indiqué que des annonces seraient faites «le 20 ou le 21 mars». «Le plus difficile avec la lutte contre le virus est que nous ne pouvons pas totalement prédire ce qui va se passer», a-t-elle déclaré. Depuis deux ans, à l’image de la Chine continentale, Hong Kong applique une stricte politique «zéro-Covid». Mais depuis plus d’un mois, les hôpitaux sont submergés et la ville enregistre un nombre record de décès pour un pays développé.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

23.06.2024, 12:00

Le risque d’une pandémie de grippe aviaire augmente-t-il ? : ce que dit la science

Il y a quelques jours, l’ Organisation panaméricaine de la santé a appelé les gouvernements des Amériques à se préparer. Il a exhorté à « mettre...

Lire l'article

21.06.2024, 12:00

Alerte à Bogotá en raison du taux d'occupation des unités de soins intensifs en raison du pic respiratoire : se faire vacciner peut aider

Si vous faites partie de ceux qui préfèrent marcher sans masque dans des espaces fermés, comme dans les bus des transports publics, il ne serait pas...

Lire l'article

20.06.2024, 15:00

La Cour Suprême porte plainte contre Ayuso pour les 7.291 décès dans les résidences pendant la pandémie

« Nous ne disposons pas, et la plainte ne fournit pas non plus, de données précises permettant de conclure dans quelle mesure les critères d'orientation...

Lire l'article

04.06.2024, 09:00

Martín Vizcarra : Faute d'« indications », le parquet ouvre une enquête sur l'achat de tests Covid-19

Le procureur intérimaire de la Nation, Juan Carlos Villena , a confirmé lundi que l'enquête contre l'ancien président Martín Vizcarra pour des irrégularités...

Lire l'article

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus