Le gouvernement a supprimé les enregistrements de données COVID de l'application Cuidar

La décision a été prise dans le cadre de la loi n° 25 326 sur la protection des données personnelles

Le gouvernement national a éliminé les bases de données liées à l' application Cuidar qui étaient utilisées pour les enregistrements de vaccins contre le COVID-19 et d'autres permis liés aux restrictions pandémiques. Comme l'explique la disposition n ° 2/2023 publiée auJournal officiel , la raison en est la fin de l'urgence de santé publique due à la pandémie de coronavirus et, en outre, "pour protéger les données personnelles des citoyens".

Le sous-secrétariat des services et du pays numérique appartenant au secrétariat de l'innovation publique , a établi à la fois la suppression des bases de données de l'application Cuidar, ainsi que la dépublication de l'application .

La décision a été prise dans le cadre de la loi n° 25.326 sur la protection des données personnelles, qui établit dans son article 22 que les règles sur la création, la modification ou la suppression de fichiers, enregistrements ou banques de données appartenant à des organismes publics doivent être faites par disposition générale publiée au Journal officiel de la Nation et détermine la destruction des données qui ne sont plus nécessaires ou pertinentes aux fins pour lesquelles elles ont été collectées.

En 2020, Amnesty International avait mis en garde contre l'utilisation de données de santé sensibles dans l'application Cuidar

La disposition n° 2/2023 établit qu'« après avoir complété les raisons qui ont initialement fondé la mise en œuvre immédiate de l'application « Cuid.AR », sans doute nécessaire dans le contexte d'une pandémie, il faut supprimer l'application des systèmes, et commencer les procédures devant la Direction Nationale de la Protection des Données Personnelles de l'Agence d'Accès à l'Information Publique, organe décentralisé du Chef du Cabinet des Ministres, afin d'annuler les bases de données concernées par la demande et de supprimer définitivement et irréversiblement les données contenue dans celui-ci .

"Suite aux directives que nous a données la ministre de la Santé de la Nation, Carla Vizzotti , concernant la réalisation de l'objectif de l'application, et conformément à l'engagement qui avait été acquis au moment de sa création, nous avons éliminé les bases de données de l'application Cuidar, comme les certificats de circulation », ont-ils assuré auprès du ministère de l'Innovation publique.

Les 12 bases de données supprimées

La loi sur la protection des données personnelles établit la destruction des données qui ne sont plus nécessaires ou pertinentes aux fins pour lesquelles elles ont été collectées par l'État.

1. Base de données appelée "COVID-19 - Ministère de la Santé" -Version 1-

2. Base de données "COVID-19 - Ministère de la Santé" -Version 2-

3. Base de données appelée "COVID-19 - Ministère de la Santé" -Version 3-

4. Base de données intitulée "Certificat unique d'habilitation pour la circulation - Urgence COVID-19" -Version 1-

5. Base de données intitulée "Certificat unique d'habilitation pour la circulation - Urgence COVID-19" -Version 2-

6. Base de données intitulée "Certificat unique d'habilitation pour la circulation - Urgence COVID-19" -Version 3-

7. Base de données appelée « CUHC MINTRANS - Accord NSSA »

8. Base de données nommée "CUHC SIP Agreement- PCIA SANTA CRUZ"

9. Base de données intitulée "COVID-19 - Accord MINSAL MJGM PBA 1"

10. Base de données intitulée "COVID-19 - Accord MINSAL MJGM PBA 2".

11. Base de données appelée « COVID-19 - SSGAYPD- SSPGER Agreement

12. Base de données appelée "Accord CUHC - SIYTD GCBA"

Continuer à lire:

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 06:00

Andrés Forero a dénoncé le fait que le gouvernement n'a pas distribué près de deux millions de vaccins contre le covid-19

Le député du Centre Démocratique, Andrés Forero, a dénoncé que près de deux millions de doses de vaccins monovalents contre le covid-19 n'ont pas...

Lire l'article

12.04.2024, 16:00

Un député PRO dressera un bilan des violations des droits de l'homme pendant la pandémie au Congrès

La députée a promis qu'elle chercherait à offrir un espace sûr et réceptif à toutes les personnes qui souhaitent partager leurs témoignages pendant...

Lire l'article

12.04.2024, 14:00

La Cour des Comptes ne détecte pas de dépenses irrégulières des administrations dans les contrats d'urgence de la pandémie

De cet univers de contrats audités, Chicano a indiqué que le Tribunal a ouvert des procédures pour éventuelle responsabilité comptable dans 60 , dont...

Lire l'article

12.04.2024, 10:00

Le post émouvant de Jonatan Viale trois ans après la mort de son père : « Tu ne sais pas à quel point tu me manques »

« Trois ans sans toi. Je ne comprends toujours pas ce qui s'est passé. Si seulement je pouvais te faire un câlin au revoir. Une dernière conversation....

Lire l'article

12.04.2024, 08:00

Le policier accusé du meurtre de Giovanni López est tombé pour ne pas porter de masque à Jalisco

Ce policier, qui disposait d'un mandat d'arrêt, a été capturé par des éléments de la police d'enquête du parquet de Jalisco, dans le quartier Loma...

Lire l'article

09.04.2024, 08:00

Combien de temps le COVID pourrait-il être détecté dans le sang, selon une étude

Même si le COVID n'était plus considéré comme une urgence sanitaire mondiale en mai 2023, comme l'a déclaré l' Organisation mondiale de la santé...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus