Le gouvernement a prolongé d'un an l'urgence sanitaire COVID-19

Avec la prolongation de l'urgence sanitaire, le portefeuille national de la Santé est autorisé à prolonger les embauches de personnels de santé retraités ou à la retraite (REUTERS/Adnan Abidi/Dossier)

Le Gouvernement a ordonné la prolongation jusqu'au 31 décembre 2023 de l'urgence publique en matière de santé , prévue par la loi 27 541 , en raison des conséquences de la pandémie de COVID-19. La mesure est entrée en vigueur le 12 mars 2020 et a expiré demain. Ceci est indiqué par le décret de nécessité et d'urgence 863/2022 publié aujourd'hui au Journal officiel

Le ministère de la Santé de la Nation, en tant qu'autorité pour l'application de l'urgence sanitaire, a fait valoir qu'il existe encore des besoins d'attention particulière en raison de la circulation du coronavirus et de ses impacts, même dans le domaine de la santé mentale.

Parmi les mesures exceptionnelles autorisées en cas de pandémie, l' embauche de personnels de santé retraités et l' inscription provisoire de médecins et techniciens nationaux ou étrangers seront prolongées, et la réaffectation des postes budgétaires est prévue.

Des sources du ministère national de la Santé ont confirmé à Infobae que cette prolongation ne modifiera pas la décision prise cette semaine dès lors que la « prescription photo » connue sous le nom de « recettes par WhatsApp » ne sera plus considérée comme valable pour la prescription de médicaments.

L'extension de l'urgence permet de réaffecter des postes budgétaires au ministère de la Santé (REUTERS / Agustin Marcarian)

Ce lundi, le gouvernement a suspendu l'utilisation d'images d'ordonnances médicales envoyées par e-mail ou WhatsApp comme mécanisme permettant l'achat de médicaments prescrits par un professionnel de la santé. Parmi les arguments, le portefeuille de la santé citait une situation épidémiologique qui avait laissé derrière lui l'ASPO (Isolement Social Préventif et Obligatoire) et l'urgence, mais finalement l'urgence sanitaire a été prolongée ce matin.

Jusqu'à présent, le seul groupe excepté qui peut continuer à envoyer les images de l'ordonnance papier jusqu'au 28 février, sont les patients sous traitement chronique .

Quelles sont les mesures prolongées par l'urgence sanitaire ?

Le décret stipule que l'urgence sanitaire est prolongée afin de "préparer l'intégration durable de la surveillance du SRAS CoV-2 avec d'autres systèmes de surveillance (contrôle également de la grippe et d'autres virus respiratoires) et de continuer à adapter l'utilisation de mesures de protection efficaces au niveau individuel". niveau pour réduire la transmission, adéquatement adapté à l’évolution du contexte épidémiologique »

Avec la prolongation de l'urgence sanitaire, le portefeuille national de la Santé est autorisé à prolonger l'embauche de personnel de santé retraité ou à la retraite , en les exemptant temporairement du régime des incompatibilités en vigueur pour l'Administration Publique Nationale ; et d'autoriser, à titre exceptionnel et temporaire, l'embauche de professionnels et de techniciens de la santé diplômés à l'étranger dont le titre n'est pas revalidé ou autorisé en République argentine.

Le décret stipule que

En outre, le régime provisoire d'inscription et/ou de certification de spécialité est prolongé pour ceux qui n'ont pas terminé leur processus d'obtention du diplôme, la revalidation de leur diplôme ou leur certification de premier cycle, de deuxième cycle ou de troisième cycle en sciences de la santé, l'intervention préalable du ministère de l'Éducation et avec certification de compétences en charge des établissements de soins qui en font la demande.

En outre, la réaffectation des postes budgétaires est autorisée, par le Chef du Cabinet des Ministres, pour la mise en œuvre des mesures qui s'imposent dans le cadre de cette urgence.

Cette réaffectation des ressources sera désignée selon le décret au « changement du modèle de soins, de gestion et de financement qui nécessite un effort supplémentaire pour développer et renforcer les réseaux intégrés de services , avec un accent particulier sur la prévention et la promotion de la santé de la population, le stratégie de santé numérique , le développement de systèmes d'information adéquats et l'intégration des nouvelles technologies. Dans tous ces cas, des ressources humaines qualifiées et suffisantes sont requises pour sa mise en œuvre ». Dans ce domaine, se démarque la Loi Prescription Electronique , sanctionnée en avril 2020 et non encore réglementée, plus de deux ans après sa sanction.

"L'impact de la pandémie de COVID-19 sur le système de santé a généré une demande accumulée de suivi, de traitement, de tests de diagnostic et de soins spécialisés qui doivent être pris en charge de manière adéquate dans tout le pays", a expliqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

En ce sens, le portefeuille national dirigé par Carla Vizzotti a souligné que « pendant les deux années de la pandémie, il y a eu des retards et des interruptions dans la continuité des soins de santé à tous les niveaux » et il a été précisé qu'en Argentine « il a chuté de près de 50 % en ambulatoire soins médicaux et environ 60 % ont annulé leurs pratiques médicales et diagnostiques .A cela s'ajoute le taux d'abandon des traitements des personnes atteintes de diabète qui a chuté de près de 35 % ».

Continuer à lire:

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 08:00

L'un des fugitifs dans l'affaire de l'attentat à la bombe contre l'AMIA est mort du COVID pendant la pandémie

C'est l'un des fugitifs que la justice argentine avait ciblé pour interrogatoire. Son inculpation est intervenue 28 ans après l'attaque, sur la base...

Lire l'article

Aujourd'hui, 06:00

En Bolivie, des femmes demandent la légalisation de l’avortement sécurisé pour éviter les décès maternels

La Paz, 21 avril (EFE).- On estime qu'au moins 185 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour en Bolivie, une situation qui met en danger la vie...

Lire l'article

21.04.2024, 16:00

Un homme a généré des dizaines de mutations du virus COVID

Pire encore, plusieurs des mutations concernaient la protéine de pointe du COVID, indiquant que le virus avait tenté d’évoluer autour des vaccins...

Lire l'article

19.04.2024, 10:00

Un bombardier stratégique Tu-22M3 s'écrase dans le sud de la Russie

Moscou, 19 avril (EFE).- Un bombardier stratégique Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes s'est écrasé dans la région de Stavropol (sud) alors qu'il...

Lire l'article

19.04.2024, 08:00

L'ancien policier accusé du meurtre de Giovanni López parce qu'il ne portait pas de masque facial à Jalisco était lié au procès

Dans un communiqué, le ministère public local a indiqué que les preuves présentées devant l'autorité judiciaire étaient suffisantes pour qu'Héctor...

Lire l'article

18.04.2024, 20:00

Il a fallu 2 ans à 100 scientifiques pour changer le nom des virus aéroportés en raison d'erreurs covid

Les virus aéroportés seront rebaptisés « agents pathogènes aéroportés », selon une nouvelle terminologie qui, espère l’ Organisation mondiale...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus