Le faux message sur le vaccin covid qui circule à nouveau sur WhatsApp : « Ni quatrième dose ni piratage »

Message alarmiste sur la quatrième dose de covid circulant sur WhatsApp. (Police Nationale)

Ce même texte est apparu dans les chats individuels et les groupes de cette application de messagerie fin août de l'année dernière. A cette époque, la Police Nationale avait nié le contenu du message et l'avait qualifié d'alarmiste. Autrement dit, il n’y a eu aucun type d’arnaque usurpant l’identité du ministère de la Santé pour pirater en masse des appareils mobiles sous prétexte d’un appel pour la quatrième dose du vaccin covid. « Pas de quatrième dose ni de piratage. "Ne diffusez pas de messages alarmistes sans contraste", a publié le Corps sur ses profils officiels sur les réseaux sociaux.

Plus d'un an plus tard, la Police nationale a une nouvelle fois démenti la véracité de ce message qui circule à nouveau sur WhatsApp : "C'était faux il y a un an et cela reste faux aujourd'hui". C'est pourquoi ils demandent que les destinataires du texte "ne le croient ni ne le transmettent".

Il est vrai que les méthodes d'escroquerie telles que le phishing , le vishing ou le smishing utilisent généralement l'usurpation d'identité d'institutions et d'entités prestigieuses pour donner de la crédibilité aux communications. Mais dans ce cas, il s'agit d'un simple message alarmiste qui a également été démenti par le ministère de la Santé , bien que le message fasse référence à un « ministère de la Santé ».

La santé ne lance pas d'appels à la vaccination

Il convient également de mentionner que la Santé n'est pas l'entité publique chargée de faire des appels pour administrer des doses de vaccins contre le covid ou toute autre maladie, puisque ces campagnes dépendent de la gestion des communautés autonomes.

Concrètement, le message viral mentionne la quatrième dose du vaccin contre le coronavirus, qui a commencé à être inoculée en Espagne en septembre 2022, lorsque des personnes de plus de 80 ans ont été convoquées, ainsi que des cohabitants de résidences et du personnel sanitaire. Quelque temps plus tard, le spectre a été élargi à la population de plus de 60 ans et, depuis décembre, toute personne qui le souhaite et dont le cas ne présente aucune contre-indication peut se faire vacciner avec cette dose.

L'Institut national de cybersécurité (Incibe) a mis en garde contre un appel lancé au nom de la Sécurité sociale, en l'occurrence concernant la troisième dose du vaccin.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

04.06.2024, 09:00

Martín Vizcarra : Faute d'« indications », le parquet ouvre une enquête sur l'achat de tests Covid-19

Le procureur intérimaire de la Nation, Juan Carlos Villena , a confirmé lundi que l'enquête contre l'ancien président Martín Vizcarra pour des irrégularités...

Lire l'article

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

23.05.2024, 10:00

Les cas de grippe et de bronchiolite augmentent : quels virus circulent en Argentine

Selon le dernier bulletin épidémiologique du Ministère National de la Santé , non seulement le coronavirus SARS-CoV-2 mais aussi la circulation du...

Lire l'article

19.05.2024, 08:00

Le froid est arrivé : quelles sont les 8 maladies respiratoires les plus courantes et comment prendre soin de soi

De plus en plus de cas d'infections à métapneumovirus et au virus parainfluenza (qui peuvent provoquer des bronchiolites, des bronchites et certains...

Lire l'article

16.05.2024, 12:00

Quatre ans après, le Covid-19 est toujours pire que la grippe, selon une étude américaine

Le Covid-19 est resté plus meurtrier que la grippe l’hiver dernier, malgré l’espoir que le virus pandémique finirait par se mélanger à d’autres...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus