Epidémies: «une semaine de tous les dangers», selon le ministre Français de la Santé

Le ministre de la Santé François Braun a évoqué mercredi une «semaine de tous les dangers» pour le système de santé français confronté à une «triple épidémie» de Covid, de bronchiolite et de grippe, avec pour cette dernière une «explosion des cas». Le ministre effectuait mercredi matin une visite au centre hospitalier Annecy Genevois (Haute-Savoie), touché, a-t-il dit, comme l’ensemble du système français par des difficultés, notamment par un manque de personnel, encore «accru avec la proximité avec la Suisse», où de nombreux soignants français choisissent d’exercer. «Dans cette triple épidémie, nous arrivons à une phase un peu plus calme en ce qui concerne le Covid et la bronchiolite», a-t-il expliqué devant la presse: le virus «circule moins» pour le coronavirus, tandis que le niveau d’infection reste «très élevé» pour la bronchiolite, «mais va en s’améliorant». «Par contre», pour la grippe, «il y a une explosion des cas, avec également des cas graves, qui font que les services de réanimation d’une façon globale sont saturés», a-t-il souligné. «Cette semaine est un peu une semaine de tous les dangers, mais la mobilisation des personnels est absolument complète et le système arrive à tenir», a-t-il précisé. Le ministre a également déploré le mouvement de grève des médecins généralistes au niveau national, et des infirmiers libéraux en Haute-Savoie, la trouvant «particulièrement malvenue en cette période d’extrême difficulté pour le système de santé». «Ma porte est toujours restée ouverte et elle le restera pour régler les problèmes», a ajouté François Braun, qui a notamment visité le service des urgences et participé à une table-ronde avec des responsables et soignants de l’hôpital, des directeurs d’autres établissements de santé et des élus. Rappelant à tous les Français la nécessité d’être prudents en cette période de fêtes marqués par des retrouvailles, François Braun a dit «craindre un rebond» épidémique en janvier. «Donc la vaccination est toujours d’actualité en ce qui concerne la grippe, ainsi que le port du masque dans les endroits clos et le lavage des mains bien entendu dans les endroits clos et où on se retrouve très nombreux», a-t-il insisté

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

23.05.2024, 10:00

Les cas de grippe et de bronchiolite augmentent : quels virus circulent en Argentine

Selon le dernier bulletin épidémiologique du Ministère National de la Santé , non seulement le coronavirus SARS-CoV-2 mais aussi la circulation du...

Lire l'article

19.05.2024, 08:00

Le froid est arrivé : quelles sont les 8 maladies respiratoires les plus courantes et comment prendre soin de soi

De plus en plus de cas d'infections à métapneumovirus et au virus parainfluenza (qui peuvent provoquer des bronchiolites, des bronchites et certains...

Lire l'article

16.05.2024, 12:00

Quatre ans après, le Covid-19 est toujours pire que la grippe, selon une étude américaine

Le Covid-19 est resté plus meurtrier que la grippe l’hiver dernier, malgré l’espoir que le virus pandémique finirait par se mélanger à d’autres...

Lire l'article

15.05.2024, 12:00

Les personnes concernées par le vaccin AstraZeneca demandent une reconnaissance après que l’entreprise a reconnu ses effets indésirables : « Ce n’est pas juste qu’ils nous laissent de côté »

A partir de ce moment, les médecins lui recommandent de prendre un anticoagulant sous forme de pilule (Eliquis) et, trois ans plus tard, il continue de...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus