Echec d’un essai clinique par voie nasale du vaccin anti-covid d’AstraZeneca/Oxford

Un essai clinique préliminaire sur une formule nasale de vaccin anti-covid mené par l’université d’Oxford en collaboration avec le laboratoire britannique AstraZeneca a échoué, selon un communiqué mardi. Oxford estime que cette étude est la première à avoir été publiée sur un vaccin à vecteur adénovirus par spray nasal. Les chercheurs n’ont observé une réponse d’anticorps dans les muqueuses nasales que «chez une minorité de participants», explique l’université d’Oxford. La réponse immunitaire «systémique à la vaccination intranasale a également été plus faible que lors d’une vaccination intramusculaire», ajoute le communiqué. «Ce spray nasal n’a pas fonctionné aussi bien que nous l’espérions», a commenté Sandy Douglas, professeure associée de l’université ayant participé à l’essai. Elle souligne qu’une étude en Chine a obtenu de bons résultats avec un vaporisateur plus complexe qui envoie le vaccin plus profondément dans les poumons, et estime donc qu’il est possible qu’une grande partie du vaccin testé par l’université britannique soit tombée dans les voies digestives avec le spray nasal plus sommaire utilisé. L’étude a fait appel au même vecteur adénovirus que celui qui est utilisé pour le vaccin mis au point par Oxford avec AstraZeneca, l’un des tout premiers sérums contre le covid introduit sur le marché au plus fort de la pandémie. «Administrer des vaccins par le nez et les voies respiratoires est l’une des façons les plus prometteuses de parvenir à l’immunité» et «pourrait mettre fin plus efficacement aux infections au covid légères et à la transmission du virus que les vaccins injectés», relève Adam Ritchie, l’un des dirigeants du programme de vaccins d’Oxford. Cela a aussi l’avantage «d’éviter d’utiliser une aiguille. Beaucoup de parents savent que les sprays nasaux sont déjà utilisés pour les vaccins contre la grippe proposés aux écoliers dans certains pays, dont le Royaume-Uni», ajoute-t-il. L’essai a porté sur trente personnes non préalablement vaccinées.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

04.06.2024, 09:00

Martín Vizcarra : Faute d'« indications », le parquet ouvre une enquête sur l'achat de tests Covid-19

Le procureur intérimaire de la Nation, Juan Carlos Villena , a confirmé lundi que l'enquête contre l'ancien président Martín Vizcarra pour des irrégularités...

Lire l'article

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

23.05.2024, 10:00

Les cas de grippe et de bronchiolite augmentent : quels virus circulent en Argentine

Selon le dernier bulletin épidémiologique du Ministère National de la Santé , non seulement le coronavirus SARS-CoV-2 mais aussi la circulation du...

Lire l'article

19.05.2024, 08:00

Le froid est arrivé : quelles sont les 8 maladies respiratoires les plus courantes et comment prendre soin de soi

De plus en plus de cas d'infections à métapneumovirus et au virus parainfluenza (qui peuvent provoquer des bronchiolites, des bronchites et certains...

Lire l'article

16.05.2024, 12:00

Quatre ans après, le Covid-19 est toujours pire que la grippe, selon une étude américaine

Le Covid-19 est resté plus meurtrier que la grippe l’hiver dernier, malgré l’espoir que le virus pandémique finirait par se mélanger à d’autres...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus