Didier Raoult coupable d’avoir vanté un traitement sans «aucune donnée confirmée»

La Chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Nouvelle-Aquitaine a infligé un blâme au professeur Didier Raoult pour avoir communiqué «des informations qui ne s’appuyaient sur aucune donnée confirmée» en promouvant l’hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19, a-t-elle justifié dans sa décision transmise mardi à l’AFP. La Chambre avait adressé vendredi un blâme à l’infectiologue marseillais sans rendre publiques jusqu’ici les motivations de cette sanction. Elle n’a en revanche pas retenu les accusations de «charlatanisme» et de prises de «risque injustifié» pour avoir prescrit ce traitement à des patients, malgré son absence d’effet prouvé. «Le professeur Raoult a, au travers de différents médias et notamment sa propre chaîne au sein du média YouTube, donné des informations qui ne s’appuyaient sur aucune donnée confirmée, sans faire preuve de la prudence nécessaire alors qu’ont existé très rapidement de profondes incertitudes sur les traitements appropriés au Covid-19», a détaillé l’instance basée à Bordeaux, où l’audience avait été dépaysée loin de Marseille. La chambre considère ainsi que le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection (IHU) de Marseille a enfreint l’article 12 du code de déontologie, qui oblige les médecins à communiquer avec «prudence» auprès du grand public et sur la base de «données» scientifiques «confirmées». La chambre retient également que Didier Raoult a «divulgué dans les milieux médicaux un procédé nouveau de traitement insuffisamment éprouvé» sans les «réserves qui s’imposaient». Il a aussi «manqué à son devoir de bonne confraternité» en s’exprimant «de manière peu correcte, discourtoise, voire agressive» à l’encontre d’autres médecins, ajoute la chambre, dont le blâme, infligé vendredi à l’infectiologue marseillais, est susceptible d’appel. En revanche, l’instance n’a pas retenu les accusations de «charlatanisme» et jugé que le «Pr Raoult n’a fait courir à ses patients aucun risque injustifié en prescrivant l’hydroxychloroquine aux doses habituellement préconisées». Une «victoire» selon l’avocat de Didier Raoult, Me Fabrice Di Vizio, qui se «satisfait» de cette décision. «L’accusation majeure dans ce dossier, et c’est quand même pas rien, c’est qu’il avait tué des patients» et la chambre considère qu’»il n’a fait courir à ses patients aucun risque injustifié», a souligné Me Di Vizio auprès de l'AFP.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

23.06.2024, 12:00

Le risque d’une pandémie de grippe aviaire augmente-t-il ? : ce que dit la science

Il y a quelques jours, l’ Organisation panaméricaine de la santé a appelé les gouvernements des Amériques à se préparer. Il a exhorté à « mettre...

Lire l'article

21.06.2024, 12:00

Alerte à Bogotá en raison du taux d'occupation des unités de soins intensifs en raison du pic respiratoire : se faire vacciner peut aider

Si vous faites partie de ceux qui préfèrent marcher sans masque dans des espaces fermés, comme dans les bus des transports publics, il ne serait pas...

Lire l'article

20.06.2024, 15:00

La Cour Suprême porte plainte contre Ayuso pour les 7.291 décès dans les résidences pendant la pandémie

« Nous ne disposons pas, et la plainte ne fournit pas non plus, de données précises permettant de conclure dans quelle mesure les critères d'orientation...

Lire l'article

04.06.2024, 09:00

Martín Vizcarra : Faute d'« indications », le parquet ouvre une enquête sur l'achat de tests Covid-19

Le procureur intérimaire de la Nation, Juan Carlos Villena , a confirmé lundi que l'enquête contre l'ancien président Martín Vizcarra pour des irrégularités...

Lire l'article

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus