Des pauses médicales pour les personnes atteintes du COVID-19 ? Ce sont les changements dans la norme désignée par le Minsa en 2024

Le Minsa a annoncé de nouveaux changements à la règle qui envisage les ruptures dues au COVID-19. - Crédit : Andina/RPP

Les cas de COVID-19 au Pérou ont augmenté ces dernières semaines, ce qui amène de nombreux citoyens à douter des dispositions officielles concernant cette maladie. C'est précisément pour cette raison qu'après la récente session du Conseil des ministres , le chef du ministère de la Santé (Minsa) , César Vásquez , s'est exprimé pour donner une certaine portée aux nouvelles dispositions liées au repos médical en cas d'infections par le coronavirus .

Quels sont les trois changements dans la règle que la Minsa a établie sur le repos médical ?

La présentation d'un faux certificat médical au travail justifie un licenciement – crédit : Andina
  • Ce n’est plus obligatoire.
  • Il n'y aura pas besoin d' un test d'exclusion pour la délivrer, puisqu'elle dépendra exclusivement de l'évaluation d'un médecin.
  • Vous pouvez être réintégré sans preuve de licenciement.

Ainsi, ce qui a été détaillé il y a quelques jours est renforcé, lorsque les autorités ont précisé que le repos médical pour les travailleurs diagnostiqués avec le COVID-19 ne sera plus automatique , comme c'était le cas pendant la pandémie, mais sera à la discrétion du médecin. . Cela s'appliquera également à l'attribution du nombre de jours d'arrêt de travail.

Le Minsa recommande aux citoyens d'appliquer le vaccin bivalent pour prévenir les complications de la maladie. - Crédit : Andina

Selon ce qui précède, la nouvelle directive maintient certaines stratégies de la direction précédente, mais intègre des ajustements pertinents dans les pratiques de sécurité dans l'environnement de travail . L'importance de l'adaptation des mesures et de leur révision constante pour une protection efficace des travailleurs a été soulignée.

Les interruptions médicales dues au COVID-19 peuvent-elles être éliminées ?

Dans une récente déclaration pour Exitosa , l'avocate du travail Maeg Arriola a soutenu que la suppression du droit au repos médical pour le COVID-19 , en particulier pour les cas bénins, aurait des conséquences considérables dans le domaine juridique. Selon ce qui est précisé, exposer les travailleurs à ces maux entraînerait des peines allant jusqu'à 12 ans de prison .

Les vaccins monovalents commenceront à être appliqués ce samedi 20

Le Minsa met à jour la liste des centres de vaccination pour informer les citoyens et les inciter à se faire vacciner contre le Covid-19. - Crédit : El Peruano
"Parce que chaque pays doit élaborer ses propres protocoles, et dans les prochains jours sa distribution commencera à l'échelle nationale afin qu'à partir du samedi 20, il puisse être administré à tous les Péruviens, selon ce qu'indique la directive", » a déclaré le propriétaire du secteur.

L'autorité a révélé que plus de 1,3 million de doses du vaccin monovalent contre le coronavirus sont désormais disponibles dans les entrepôts de Cenares pour application. Comme détaillé, 800 000 doses seraient destinées à la population adulte et 500 000 aux mineurs.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

22.04.2024, 08:00

L'un des fugitifs dans l'affaire de l'attentat à la bombe contre l'AMIA est mort du COVID pendant la pandémie

C'est l'un des fugitifs que la justice argentine avait ciblé pour interrogatoire. Son inculpation est intervenue 28 ans après l'attaque, sur la base...

Lire l'article

22.04.2024, 06:00

En Bolivie, des femmes demandent la légalisation de l’avortement sécurisé pour éviter les décès maternels

La Paz, 21 avril (EFE).- On estime qu'au moins 185 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour en Bolivie, une situation qui met en danger la vie...

Lire l'article

21.04.2024, 16:00

Un homme a généré des dizaines de mutations du virus COVID

Pire encore, plusieurs des mutations concernaient la protéine de pointe du COVID, indiquant que le virus avait tenté d’évoluer autour des vaccins...

Lire l'article

19.04.2024, 10:00

Un bombardier stratégique Tu-22M3 s'écrase dans le sud de la Russie

Moscou, 19 avril (EFE).- Un bombardier stratégique Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes s'est écrasé dans la région de Stavropol (sud) alors qu'il...

Lire l'article

19.04.2024, 08:00

L'ancien policier accusé du meurtre de Giovanni López parce qu'il ne portait pas de masque facial à Jalisco était lié au procès

Dans un communiqué, le ministère public local a indiqué que les preuves présentées devant l'autorité judiciaire étaient suffisantes pour qu'Héctor...

Lire l'article

18.04.2024, 20:00

Il a fallu 2 ans à 100 scientifiques pour changer le nom des virus aéroportés en raison d'erreurs covid

Les virus aéroportés seront rebaptisés « agents pathogènes aéroportés », selon une nouvelle terminologie qui, espère l’ Organisation mondiale...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus