Des informations individuelles grâce à des conseillers

Mesure n°3: Informations individuelles La Confédération souhaite également conseiller individuellement les personnes encore indécises vis-à-vis de la vaccination. Ces activités de conseil se dérouleront via des discussions de groupe, des contacts personnels ou téléphoniques, ou la fonction de «chat» individuel sur les réseaux sociaux. Les conseillers ne sauront pas et ne demanderont pas si la personne qu’ils approchent a été vaccinée ou pas. Ni la Confédération ni les cantons ne sont en possession de ces données. Les conseillers répondront aux besoins d’information de la population et les aideront, par exemple, à trouver un centre de vaccination ou à contacter un médecin ou un traducteur. Les cantons peuvent recruter eux-mêmes des conseillers mais ils peuvent aussi charger des organisations ou des institutions telles que Spitex ou d’autres centres de consultation de ces activités de conseil. La Confédération couvrira les coûts liés à l’engagement de ces conseillers. 43 millions de francs sont prévus à cet effet. Alain Berset a précisé que cette mesures n'a eu un écho favorable que parmi une minorité de canton, mais le gouvernement souhaite soutenir ceux qui décideront de la mettre en place. Toutes les mesures proposées aux cantons ne sont pas obligatoires, ils prennent la décision de les mettre en place ou non, rappelle-t-il.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

20.10.2021, 23:22

Les États-Unis autorisent l’injection d’un vaccin différent pour la dose de rappel

Lire l'article

20.10.2021, 22:18

Un cas de sous-variant du Delta identifié en Israël

Lire l'article

20.10.2021, 19:22

À New York, le vaccin anti-Covid deviendra obligatoire pour policiers et pompiers

Lire l'article

20.10.2021, 18:41

Le Maroc suspend ses vols avec l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume uni

Lire l'article

20.10.2021, 18:03

Geste d'apaisement ou réelle prise de risques de la part du Conseil fédéral?

Lire l'article

20.10.2021, 18:09

Fin de la conférence de presse

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus