Des chercheurs zurichois conçoivent un score de risque sur le Covid long

Des chercheurs zurichois ont établi un score de risque pour le Covid long sur la base de différents facteurs, notamment deux classes d’anticorps présents dans le sang des patients. Ces travaux publiés dans la revue Nature Communications ouvrent des pistes prédictives et thérapeutiques contre les symptômes de longue durée. L’équipe d’Onur Boyman, immunologue à l’Université et Hôpital universitaire de Zurich, a analysé les données de 175 personnes testées positives au coronavirus lors de la première vague de la pandémie. Parmi celles qui ont connu une forme légère de la maladie, 54% ont eu des symptômes persistants au-delà de quatre semaines. Chez les patients gravement malades, cette proportion a atteint 82%. Les chercheurs ont identifié différents facteurs de risque pour le Covid long, comme l’âge, la gravité de la maladie et l’asthme allergique. Ils ont aussi constaté qu’un faible taux de deux classes d’anticorps – les immunoglobulines M et G3 – en fait également partie. Les immunoglobulines M jouent un rôle important au début de l’infection et les G3 dans la lutte contre les virus. Il ne s’agit pas de défenses spécifiques contre le Sars-CoV-2, mais d’anticorps dirigés contre toutes sortes de pathogènes, a indiqué le Pr Boyman à Keystone-ATS.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 09:30

Les vaccins COVID du futur : ils étudient une combinaison de nanoparticules protéiques plus efficace contre le virus

Lire l'article

Aujourd'hui, 09:00

Lentement, les habitants de Shanghai sont encouragés à protester contre l'enfermement à cause du COVID-19

Lire l'article

Aujourd'hui, 08:00

Quelle est la relation entre la pollution de l'air et les risques de contracter un COVID-19 grave

Lire l'article

25.05.2022, 12:12

Pfizer s’engage à vendre à prix coûtant vaccins aux pays les plus pauvres

Lire l'article

25.05.2022, 10:21

Plus de masque obligatoire dans les hôpitaux et les EMS zurichois

Lire l'article

24.05.2022, 17:58

La dose de rappel pour voyager devrait être payante, selon l'OFSP

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus