COVID-19 au Mexique : le plus grand nombre de décès de la sixième vague a été enregistré

Le ministère de la Santé a conseillé à la population de continuer à utiliser des masques faciaux et de respecter une distance de santé (REUTERS / Daniel Becerril)

Jusqu'à présent, 7 315 454 cas confirmés de contagion ont été enregistrés, soit 30 952 de plus que ceux détectés les premiers jours de janvier. Les agences sanitaires recommandaient de ne pas baisser la garde face au rebond des données.

Selon les rapports des autorités fédérales, il y a 796 225 cas suspects et ils en ont exclu 331 605. Il convient de noter qu'il s'agit de données estimées ; cependant, le nombre d'infections pourrait être plus élevé que celui des infections non enregistrées.

Selon la carte interactive de la page officielle Covid-19, les entités avec le plus grand nombre de cas enregistrés sont Mexico avec 20 202, suivies de l'État de Quintana Roo avec un total de 6 423 et de Tabasco avec 8 mille 332 cas.

En revanche, les démarcations avec le plus petit nombre d'infections sont le Chiapas avec 923 enregistrements ; Michoacán avec 2 275 et Veracruz avec 2 662 cas.

Les cas enregistrés ont été ventilés par le gouvernement du Mexique (Captura/GobiernodeMéxico)

Il convient de mentionner que, malgré l'augmentation du nombre, seules certaines entités sont revenues à l'utilisation obligatoire des masques faciaux, comme la Basse-Californie, San Luis Potosí, Durango, Nuevo León, Puebla et Tamaulipas. Alors que les entités avec le plus haut record d'infections continuent sans établir de mesures régies par les autorités.

Selon les données du gouvernement mexicain, les vaccins ont protégé 91% de la population correspondant aux personnes de plus de 18 ans, avec au moins une dose. Alors que pour ces mineurs, 64% ont été protégés pour ceux âgés de 12 à 17 ans. Enfin, la tranche d'âge qui va de 5 à 11 ans est vaccinée à 60%.

Les autorités sanitaires ont averti la population de poursuivre les mesures sanitaires pour éviter la contagion (GALO CAÑAS/CUARTOSCURO)

Le ministère de la Santé a averti que la saison hivernale et les vagues glaciales qui ont frappé le pays ces dernières semaines ont entraîné la propagation du COVID 19, ainsi que d'autres maladies respiratoires.

Les agences recommandent de continuer à utiliser des masques faciaux dans des espaces clos et peu ventilés, en plus, dans la mesure du possible, de maintenir une distance saine et l'application récurrente de gel antibactérien.

Les autorités ont également conseillé à la population d'éviter les changements brusques de température et de se rendre dans n'importe quel centre de santé lorsqu'elle présente des symptômes associés afin de prendre les précautions correspondantes et d'éviter de nouvelles infections.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

27.05.2024, 12:00

Le COVID sera toujours là cet été. Est-ce que quelqu'un s'en souciera ?

Pour les Américains, c'est déjà aussi familier que la crème solaire sur les étagères : ils se dirigent vers un nouvel été avec de nouvelles variantes...

Lire l'article

26.05.2024, 08:00

Qu’est-ce qui est le plus dangereux, la dengue ou le COVID ?

Les deux infections peuvent entraîner des cas graves, voire la mort. Cependant, tant le chemin de circulation des agents pathogènes que leur létalité...

Lire l'article

23.05.2024, 10:00

Les cas de grippe et de bronchiolite augmentent : quels virus circulent en Argentine

Selon le dernier bulletin épidémiologique du Ministère National de la Santé , non seulement le coronavirus SARS-CoV-2 mais aussi la circulation du...

Lire l'article

19.05.2024, 08:00

Le froid est arrivé : quelles sont les 8 maladies respiratoires les plus courantes et comment prendre soin de soi

De plus en plus de cas d'infections à métapneumovirus et au virus parainfluenza (qui peuvent provoquer des bronchiolites, des bronchites et certains...

Lire l'article

16.05.2024, 12:00

Quatre ans après, le Covid-19 est toujours pire que la grippe, selon une étude américaine

Le Covid-19 est resté plus meurtrier que la grippe l’hiver dernier, malgré l’espoir que le virus pandémique finirait par se mélanger à d’autres...

Lire l'article

15.05.2024, 12:00

Les personnes concernées par le vaccin AstraZeneca demandent une reconnaissance après que l’entreprise a reconnu ses effets indésirables : « Ce n’est pas juste qu’ils nous laissent de côté »

A partir de ce moment, les médecins lui recommandent de prendre un anticoagulant sous forme de pilule (Eliquis) et, trois ans plus tard, il continue de...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus