Un citoyen chinois qui a été testé positif au COVID à son arrivée en Corée du Sud a pris la fuite

Des soldats en tenue de protection accueillent un groupe de touristes chinois à l'aéroport d'Incheon en Corée du Sud (Reuters)

Un citoyen chinois de 41 ans a pris la fuite après avoir été testé positif au COVID après avoir atterri en Corée du Sud , a annoncé mercredi la police.

L'homme a disparu mardi soir apparemment alors qu'il se trouvait dans un établissement où il avait été envoyé pour maintenir une quarantaine obligatoire après avoir été testé positif à un test PCR, selon la police de la ville d'Incheon (ouest de Séoul ). agence.

Compte tenu de l'augmentation des cas en Chine et de la crainte de l'entrée de nouvelles variantes, depuis lundi dernier, tous les voyageurs de ce pays qui souhaitent se rendre en Corée du Sud doivent soumettre un résultat COVID négatif avant de voler et effectuer un test PCR à l'atterrissage.

S'ils sont testés positifs, ils doivent être mis en quarantaine pendant sept jours.

L'homme est recherché et capturé pour avoir enfreint la loi sud-coréenne sur le contrôle et la prévention des maladies, ce qui peut entraîner une amende pouvant aller jusqu'à 10 millions de wons (environ 7 850 dollars) ou jusqu'à un an de prison.

Les voyageurs chinois sont emmenés au centre de test (Reuters)

De nombreux pays et régions ont activé ces derniers jours des restrictions sur les voyageurs en provenance de Chine en raison de l'explosion de cas qui a signifié la fin de la stratégie dite « COVID zéro » chez le géant asiatique.

A cela s'ajoute le fait qu'à partir du 8 janvier, les sévères restrictions d'entrée en vigueur depuis 2020 dans le pays prendront également fin et ouvriront à nouveau la porte aux résidents chinois pour voyager à travers le monde.

À cet égard, la Chine a condamné mardi l'imposition de tests COVID dans plusieurs pays du monde aux voyageurs en provenance de ce pays, confrontés à une vague de cas sans précédent.

"Certains pays ont établi des restrictions d'entrée visant exclusivement les voyageurs chinois. Cela n'a aucun fondement scientifique et certaines pratiques sont inacceptables", a déclaré Mao Ning, porte-parole du ministère des Affaires étrangères . La Chine pourrait "prendre des contre-mesures, conformément au principe de réciprocité", a-t-il averti.

Un comité d'experts de la santé de l'Union européenne s'est prononcé en faveur du test systématique des voyageurs en provenance de Chine pour le COVID avant leur départ pour l'Europe, selon un porte-parole de la Commission européenne.

(Reuters)

Les experts ont également examiné d'autres propositions de la Commission, comme le caractère obligatoire du masque sur les vols en provenance de Chine, le contrôle de l'eau utilisée dans les avions et un renforcement des tests, avec séquençage des positifs au COVID-19, pour identifier d'éventuelles nouvelles variantes. "Ces mesures devraient cibler les vols et les aéroports les plus appropriés et être appliquées de manière coordonnée (dans l'UE) pour garantir leur efficacité", a déclaré un porte-parole.

Une réunion est prévue mercredi pour élaborer une réponse coordonnée du bloc à l'explosion des infections en Chine.

Le 7 décembre, la Chine a levé de manière inattendue les restrictions sanitaires, une décision qui a entraîné un afflux de patients dans les hôpitaux et de victimes du COVID dans les crématoires. À partir de dimanche, la Chine ne mettra plus en quarantaine les personnes arrivant de l'étranger, mais exigera toujours un test PCR négatif pour les voyageurs. Il n'a pas délivré de visas touristiques depuis près de trois ans.

(Avec des informations de l'EFE et de l'AFP)

Continuer à lire:

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Il y a 39 minutes

Nouveau pic de maladies respiratoires à Bogota : ce sont les mesures prises par le ministère de la Santé

Face à la récente augmentation des infections respiratoires aiguës (IRA) à Bogotá, le ministère de la Santé a décidé d'adopter une série de nouvelles...

Lire l'article

Il y a 39 minutes

L'ancien gouverneur de San Andrés Everth Hawkins a été disqualifié pendant 13 ans pour avoir payé des services gratuits

Le Bureau du Procureur général a disqualifié l'ancien gouverneur de San Andrés, Providencia et Santa Catalina Everth Julio Hawkins pour préjudice...

Lire l'article

21.02.2024, 12:00

La Thaïlande lève son veto sur un film inspiré de Shakespeare près de 12 ans plus tard

Bangkok, 21 février (EFE).- Un tribunal thaïlandais a levé le veto d'un film inspiré de William Shakespeare dont l'exposition dans le pays était interdite...

Lire l'article

20.02.2024, 06:00

Congrès : Ils proposent une nomination exceptionnelle au personnel de santé régulier du CAS qui avait été embauché avant la pandémie

Le député Juan Carlos Mori , hors groupe, a présenté un projet de loi qui propose la nomination exceptionnelle du personnel de santé au niveau national,...

Lire l'article

17.02.2024, 10:00

Quelle est la probabilité que des milliers de bureaux vides déclenchent une crise financière ?

Dans le centre de Manhattan , les difficultés liées à l'immobilier commercial sont omniprésentes. Du côté ouest, près de Carnegie Hall, se trouve...

Lire l'article

16.02.2024, 18:00

« Petro a raison » : un scientifique explique l'hypothèse de la relation entre le changement climatique, les chauves-souris et le covid-19

Bien que le président Gustavo Petro ait déclaré que « une certaine presse trouve cela scandaleux », le message de l'hypothèse sur l'influence du...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus