Chine: pas de nouveau variant depuis la fin du «zéro Covid», indique une étude

La fin de la politique dite du «zéro-Covid» décidée par la Chine en fin d’année dernière n’a pas conduit à l’émergence de nouveaux variants, selon une nouvelle étude publiée mercredi dans la revue The Lancet. La Chine a connu une explosion d’infections après avoir levé ses strictes mesures sanitaires à partir de début décembre, faisant craindre que le pays le plus peuplé du monde ne devienne un terreau fertile pour de nouvelles souches plus transmissibles ou plus graves. De nombreux pays ont rapidement imposé de nouvelles restrictions aux voyageurs en provenance de Chine, invoquant un manque de transparence sur l’ampleur de l’épidémie, ce qui a provoqué la colère de Pékin. Mais selon une nouvelle étude publiée dans la revue The Lancet, menée par des chercheurs chinois et qui a analysé 413 échantillons de Pékin séquencés entre le 14 novembre et le 20 décembre, «il n’y a aucune preuve que de nouveaux variants aient émergé» pendant cette période. Plus de 90% des cas étaient des sous-variants BF.7 et BA5.2 d’Omicron déjà présents en Chine, qui ont été dépassés dans les pays occidentaux par des sous-variants plus transmissibles. BF.7 représentait les trois quarts des échantillons, tandis que plus de 15% étaient des variants BA5.2, selon l’étude. «Notre analyse suggère que deux sous-variants déjà connus d’Omicron ont été principalement responsables de la poussée de cas à Pékin, et probablement en Chine dans son ensemble», a déclaré dans un communiqué l’auteur principal de l’étude, George Gao, virologue à l’Institut de microbiologie à l’Académie chinoise des sciences. Wolfgang Preiser et Tongai Maponga, virologues de l’Université de Stellenbosch en Afrique du Sud non impliqués dans la recherche, ont toutefois averti que la période de l’étude couvrait seulement quelques semaines après la levée par la Chine de ses mesures «zéro Covid». «Si de nouveaux variants ont émergé au cours de la vague, l’étude était probablement trop ancienne pour les détecter», ont-ils déclaré dans un commentaire du Lancet. La Chine a également considérablement réduit ses tests, affectant potentiellement les résultats, qui ne couvrent d’ailleurs que Pékin et non l’ensemble du pays, ont-ils ajouté.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 16:00

Combien gagne Ábalos à son poste : près de 7 000 euros par mois

Le « cas Koldo » a mis sous les projecteurs José Luis Ábalos , actuel député et ancien ministre des Travaux publics, après que Koldo García , l'un...

Lire l'article

Aujourd'hui, 06:00

La chronologie des contrats 'cas Koldo' : 53 millions d'auto-stop tandis que des milliers de personnes sont mortes du covid en Espagne

La société Soluciones de Gestión y Apoyo SL , sur laquelle pivote le complot, était au nom de l'homme d'affaires basque Íñigo Rotaeche, bien qu'elle...

Lire l'article

23.02.2024, 08:00

Est-ce que Vadhir chante ? Le fils d'Eugenio Derbez est arrêté après avoir annulé un concert à Querétaro en raison d'une infection au COVID-19

Vadhir Derbez a déclenché la polémique sur les réseaux sociaux après avoir annulé un concert prévu vendredi 23 février prochain à Querétaro ,...

Lire l'article

23.02.2024, 06:00

L’infection au COVID peut persister pendant au moins 60 jours chez une personne touchée sur 200, selon Oxford

Il y avait des problèmes sous-jacents importants : les infections persistantes à coronavirus peuvent agir comme des réservoirs viraux qui pourraient...

Lire l'article

22.02.2024, 08:00

Nouveau pic de maladies respiratoires à Bogota : ce sont les mesures prises par le ministère de la Santé

Face à la récente augmentation des infections respiratoires aiguës (IRA) à Bogotá, le ministère de la Santé a décidé d'adopter une série de nouvelles...

Lire l'article

22.02.2024, 08:00

L'ancien gouverneur de San Andrés Everth Hawkins a été disqualifié pendant 13 ans pour avoir payé des services gratuits

Le Bureau du Procureur général a disqualifié l'ancien gouverneur de San Andrés, Providencia et Santa Catalina Everth Julio Hawkins pour préjudice...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus