Aux États-Unis, trois grands supermarchés ont augmenté leurs prix pendant la pandémie et réalisé des bénéfices excessifs

Pendant le COVID-19, Walmart, Amazon et Kroger ont augmenté leurs prix au-delà des coûts supplémentaires impliqués par cette crise sanitaire (Opy Morales/Infobae)

Un récent rapport de la Federal Trade Commission ( FTC ) des États-Unis a révélé que pendant la pandémie de COVID-19 , des géants de la vente au détail tels que Walmart , Amazon et Kroger ont profité des perturbations de la chaîne d'approvisionnement pour augmenter considérablement leurs prix, dépassant ainsi les coûts supplémentaires générés par la contingence et obtenir des profits excessifs.

Ce comportement a non seulement nui à la concurrence, mais a également contraint les consommateurs à faire face à des prix alimentaires élevés et à des pénuries de produits de base comme le papier toilette.

Tout au long de la pandémie, la réponse de ces entreprises a démontré comment les stratégies visant à assurer leur domination du marché ont exacerbé les problèmes existants de la chaîne d’approvisionnement, conduisant à « des bénéfices qui restent élevés, même si les pressions sur la chaîne d’approvisionnement ont diminué », note le rapport de la FTC.

Selon le document publié par Yahoo! News , ces entreprises détenant de grandes parts de marché ont « accéléré et déformé » les effets négatifs associés à la chaîne d'approvisionnement , provoquant un impact négatif direct sur les consommateurs et l'économie dans son ensemble.

Les grandes chaînes ont imposé des exigences de livraison strictes à leurs fournisseurs (Opy Morales/Infobae)

Pressions sur les fournisseurs

Selon le document, ces grands détaillants ont exercé une pression indue sur leurs fournisseurs afin de garantir l'accès à des produits rares, reléguant ainsi les petites entreprises, notamment celles du secteur de la vente au détail de produits alimentaires, dans un désavantage concurrentiel considérable.

Les tactiques employées par ces entreprises dominantes consistaient notamment à imposer des exigences de livraison strictes et à menacer d'imposer de lourdes amendes aux fournisseurs qui ne respectaient pas les commandes demandées, permettant à ces entreprises de « gagner effectivement un avantage concurrentiel sur leurs plus grands rivaux ».

Cette analyse est née après une ordonnance émise fin 2021 par l'agence de régulation, dans laquelle elle demandait des « informations détaillées » à plusieurs entreprises pour enquêter sur les causes des défis rencontrés dans la chaîne d'approvisionnement , ainsi que sur la manière dont la compétitivité les pratiques commerciales pourraient exacerber ces perturbations.

"Les résultats révèlent comment les goulots d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement peuvent exposer les marchés à des chocs importants dans la chaîne d'approvisionnement , et que ces chocs, à leur tour, peuvent permettre aux grandes entreprises de consolider leur domination", a-t-elle déclaré à la FTC .

Les revenus des détaillants d'aliments et de boissons ont considérablement augmenté en 2021 (Opy Morales/Infobae)

Augmentation des revenus

L'étude a également révélé que les revenus des détaillants de produits alimentaires et de boissons ont fortement augmenté, atteignant plus de 6 % des coûts totaux en 2021 , un chiffre qui a largement dépassé le précédent sommet de 5,6 % enregistré en 2015 . Cette hausse s'est encore accentuée au cours des trois premiers trimestres de 2023, où les bénéfices ont atteint 7% des coûts totaux .

La National Grocers Association (NGA), qui représente les petits détaillants alimentaires indépendants, a salué l'étude de la FTC. Greg Ferrara, PDG de la NGA, a déclaré que ce rapport « confirme ce que les détaillants indépendants et leurs clients vivent personnellement ».

Comme Ferrara l’a déclaré à USA Today, les chaînes nationales dominantes, ou les soi-disant « acheteurs puissants », « abusent de leur immense pouvoir économique » au détriment à la fois de la concurrence et des consommateurs américains.

Le rapport de la FTC souligne l'abus du pouvoir économique des chaînes nationales (Opy Morales/Infobae)

En 2022 , Walmart , la plus grande chaîne de vente au détail aux États-Unis , a dominé le secteur avec des ventes atteignant 400 milliards de dollars, ce qui se traduit par un bénéfice d'exploitation de 21 milliards de dollars.

Amazon n'est pas en reste et s'impose comme le leader dans le domaine du commerce électronique, avec un chiffre d'affaires totalisant 242 milliards de dollars en ventes de produits et 271 milliards de dollars en ventes de services. Amazon a enregistré un bénéfice d'exploitation total de 12 milliards de dollars.

Kroger s'est imposée comme la plus grande chaîne du secteur des supermarchés, avec un chiffre d'affaires de 148 milliards de dollars et un bénéfice d'exploitation de plus de 4 milliards de dollars.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

22.04.2024, 08:00

L'un des fugitifs dans l'affaire de l'attentat à la bombe contre l'AMIA est mort du COVID pendant la pandémie

C'est l'un des fugitifs que la justice argentine avait ciblé pour interrogatoire. Son inculpation est intervenue 28 ans après l'attaque, sur la base...

Lire l'article

22.04.2024, 06:00

En Bolivie, des femmes demandent la légalisation de l’avortement sécurisé pour éviter les décès maternels

La Paz, 21 avril (EFE).- On estime qu'au moins 185 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour en Bolivie, une situation qui met en danger la vie...

Lire l'article

21.04.2024, 16:00

Un homme a généré des dizaines de mutations du virus COVID

Pire encore, plusieurs des mutations concernaient la protéine de pointe du COVID, indiquant que le virus avait tenté d’évoluer autour des vaccins...

Lire l'article

19.04.2024, 10:00

Un bombardier stratégique Tu-22M3 s'écrase dans le sud de la Russie

Moscou, 19 avril (EFE).- Un bombardier stratégique Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes s'est écrasé dans la région de Stavropol (sud) alors qu'il...

Lire l'article

19.04.2024, 08:00

L'ancien policier accusé du meurtre de Giovanni López parce qu'il ne portait pas de masque facial à Jalisco était lié au procès

Dans un communiqué, le ministère public local a indiqué que les preuves présentées devant l'autorité judiciaire étaient suffisantes pour qu'Héctor...

Lire l'article

18.04.2024, 20:00

Il a fallu 2 ans à 100 scientifiques pour changer le nom des virus aéroportés en raison d'erreurs covid

Les virus aéroportés seront rebaptisés « agents pathogènes aéroportés », selon une nouvelle terminologie qui, espère l’ Organisation mondiale...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus