L'Argentine ajoutera un autre avion militaire à l'opération d'évacuation des Argentins d'Israël

infobae

Buenos Aires, 12 octobre (EFE).- L'Argentine a ajouté un deuxième avion militaire à l'opération "Retour sûr" pour évacuer les Argentins qui se trouvent en Israël au milieu de la guerre déclenchée après les multiples attaques du Hamas, a rapporté jeudi un responsable. sources.

Un Boeing 737 immatriculé T99 "Islas Malvinas" de l'Armée de l'Air argentine a décollé ce jeudi de la base aérienne d'El Palomar, dans la banlieue de Buenos Aires, à destination de Tel-Aviv.

Comme l'a rapporté le ministère de la Défense dans un communiqué, cet avion renforcera le pont aérien déjà réalisé par un avion Hercules C 130 de l'armée de l'air argentine entre Tel Aviv et Rome.

L'opération, qui se déroule sous le commandement du commandement opérationnel des forces armées argentines, est due à la décision du gouvernement argentin de transférer vers un lieu sûr ses compatriotes qui se trouvent dans la zone de conflit au Moyen-Orient.

Une fois à Rome, les évacués seront transférés vers leur pays à bord des vols d'Aerolíneas Argentinas.

Jusqu'à 20h00 GMT jeudi, le ministère des Affaires étrangères, du Commerce international et des Cultes avait reçu 1.490 demandes d'évacuation dans le registre ouvert par le ministère il y a quelques jours.

Le ministère argentin des Affaires étrangères a également mis en place différentes lignes de communication pour aider les proches qui ont besoin de signaler des concitoyens en difficulté sur le territoire israélien.

Selon le gouvernement argentin, sept Argentins tués dans des attaques du Hamas ont été identifiés par leurs proches, en attente de confirmation des autorités locales, et 15 demandes d'informations aux autorités concernant des compatriotes non localisés ou portés disparus.

Selon des sources officielles, quelque 60 000 Argentins – dont beaucoup ont la nationalité israélienne – résident en Israël.

Voir plus d'événements sur le Coronavirus aujourd'hui

Aujourd'hui, 08:00

L'un des fugitifs dans l'affaire de l'attentat à la bombe contre l'AMIA est mort du COVID pendant la pandémie

C'est l'un des fugitifs que la justice argentine avait ciblé pour interrogatoire. Son inculpation est intervenue 28 ans après l'attaque, sur la base...

Lire l'article

Aujourd'hui, 06:00

En Bolivie, des femmes demandent la légalisation de l’avortement sécurisé pour éviter les décès maternels

La Paz, 21 avril (EFE).- On estime qu'au moins 185 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour en Bolivie, une situation qui met en danger la vie...

Lire l'article

21.04.2024, 16:00

Un homme a généré des dizaines de mutations du virus COVID

Pire encore, plusieurs des mutations concernaient la protéine de pointe du COVID, indiquant que le virus avait tenté d’évoluer autour des vaccins...

Lire l'article

19.04.2024, 10:00

Un bombardier stratégique Tu-22M3 s'écrase dans le sud de la Russie

Moscou, 19 avril (EFE).- Un bombardier stratégique Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes s'est écrasé dans la région de Stavropol (sud) alors qu'il...

Lire l'article

19.04.2024, 08:00

L'ancien policier accusé du meurtre de Giovanni López parce qu'il ne portait pas de masque facial à Jalisco était lié au procès

Dans un communiqué, le ministère public local a indiqué que les preuves présentées devant l'autorité judiciaire étaient suffisantes pour qu'Héctor...

Lire l'article

18.04.2024, 20:00

Il a fallu 2 ans à 100 scientifiques pour changer le nom des virus aéroportés en raison d'erreurs covid

Les virus aéroportés seront rebaptisés « agents pathogènes aéroportés », selon une nouvelle terminologie qui, espère l’ Organisation mondiale...

Lire l'article

Nous vous tiendrons informé par e-mail de l'évolution du Coronavirus